DERNIER TRAIN POUR BUSAN : Le meilleur de l’été

derniertrainpourbusanafficheAlors que le cinéma hollywoodien n’arrive plus à mettre un blockbuster devant l’autre depuis quelques mois, c’est vers la Corée que se tournent les cinéphiles avertis en cette année 2016. Après le fantastique The Strangers en juin dernier, cet été a été marqué par un autre petit bijou venu de Seoul. Dernier Train pour Busan a clairement surnagé dans l’océan de médiocrité estival. Encore un film de genre diront quelques esprits chagrins, mais un film doté de qualités assez marquantes pour en faire un excellent film tout court.

Pourtant, le film de zombies apparaît un genre plus éculé que jamais. The Walking Dead semble avoir fini de banaliser cette thématique. Dernier Train pour Busan montre qu’il y a encore bien des situations à imaginer pour ravir un spectateur finalement pas encore blasé. Après, l’idée n’est pas non plus totalement révolutionnaire, des zombies dans un train, mais elle n’en restait pas moins inédite. Mais c’est surtout la réalisation qui permet à ce film d’être vraiment marquant.

derniertrainpourbusanDernier Train pour Busan ne réinvente pas les codes du genre, mais les manie avec une maestria qui nous fait entrer tout entier dans le film avec une déconcertante facilité. L’équilibre entre les différentes scènes est parfait. On a le temps de connaître et de s’attacher aux personnages, avant d’enchaîner des passages aussi bien d’angoisse que d’action et qui arrivent à se renouveler en permanence. La galerie de protagonistes est particulièrement réussie et joue un grand rôle dans la réussite de ce film. Mais c’est surtout la direction artistique qui fait la différence pour nous plonger au cœur du suspense, Les âmes les plus sensibles seront peut-être perturbées par le flot d’hémoglobine. Cependant, le film sait garder une certaine mesure. Ne souffrant d’aucune sorte de médiocrité, il n’a pas besoin de chercher à faire dans le spectaculaire et le gore à tout prix. Bref, tout cela donne un vrai moment de cinéma qui nous fait dire que le 7ème art n’est pas prêt de mourir.

LA NOTE : 15/20

Fiche technique :
Production : Red Peter Films
Réalisation : Sang-ho Yeon
Scénario : Sang-ho Yeon
Photo : Lee Hyung-deok
Décors : Lee Mok-won
Distribution : ARP Sélection
Effets spéciaux : Demolition
Durée : 118 min

Casting :
Gong Yoo : Seok-woo
Kim Su-an : Su-an
Jung Yu-mi : Sung-kyung
Ma Dong-seok : Sang-Hwa
Choi Woo-sik : Young-guk
An So-hee : Jin Hee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.