PLOUF PLOUF

choufafficheUn avis rapide sur trois films français qui n’ont pas déchaîné mon enthousiasme. On commence pas Chouf qui il est vrai vient après un pur chef d’oeuvre comme Divines. Les deux films ne boxent pas du tout dans la même catégorie, mais traite quand même de sujets similaires, à savoir la violence inexorable liée à la situation dans les « quartiers ». Qu’on soit cette fois à Marseille et non en banlieue parisienne, ne change pas grand chose sur le fond. Par contre sur la forme, le film ne brille pas outre mesure. Le scénario ne choisit jamais vraiment entre la critique sociale et le film de gangsters et au lieu d’avoir deux sujets qui s’enrichissent, on a deux sujets trop superficiels pour être vraiment intéressant. La mise en scène est correcte mais sans imagination. Le casting sans sort mieux, mais sans pouvoir donner vraiment une épaisseur suffisante au film.

lodysseeafficheOn largue les amarres avec L’Odyssée, biopic consacré au Commandant Cousteau. Le film est factuellement intéressant pour ceux qui s’intéressent à la vie de cet homme qui a marqué plusieurs générations. On en apprend beaucoup. Mais le film aurait mérité plus que cela. Un supplément d’émotion, une plongée un peu plus profonde dans les ressorts psychologiques des personnages auraient pu donner une toute autre dimension à ce film. Par contre, les moyens ont été mis dans les décors, les costumes et les reconstitutions. Dommage que tout ça n’ait pas été accompagné pas une narration moins poussive. Lambert Wilson est par contre parfait.

brice3afficheOn termine par Brice 3. Evidemment, je n’espérais pas un chef d’œuvre. Mais tout de même, le premier volet avait constitué plutôt une bonne surprise. Cette suite manque terriblement de souffle. Passons sur les scénario qui ne constitue qu’un prétexte pour un enchaînement de gags et de répliques supposées drôles. Certes, on rit. On rit même quelques fois aux éclats. Mais trop peu fréquemment pour que cette comédie vaille vraiment le coup d’être vue. Il n’y a pas le matériel pour faire un long métrage, alors tout s’étire et pousse Jean Dujardin à un cabotinage parfois sympathique mais horripilant à la longue. Les rares bonnes idées sont donc noyés dans un océans de médiocrité, sur lequel on n’a pas envie de surfer bien longtemps.

LES NOTES :
CHOUF : 10/20
L’ODYSSEE : 11/20
BRICE 3 : 07/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.