MADEMOISELLE : L’année de la Corée

mademoiselleaffiche2016 sera définitivement l’année de la Corée au cinéma. En effet, ce n’est pas un, ce ne sont pas deux, mais bien trois petits chefs d’œuvre que nous aura livré le Pays du Matin Calme. Après The Strangers et Dernier Train pour Busan, Mademoiselle constitue un temps fort de cette fin d’année cinématographique. Un film sur lequel on souhaite pas trop en dire tant il réserve de surprises et de changements de perspectives. Il confirme les grandes forces du 7ème art de ce pays, un des plus vivants qui soient.

Le cinéma coréen se caractérise très souvent par deux choses. D’abord, des personnages qui mangent (je ne pense pas qu’il y ait de films de ce pays sans scène de repas), mais surtout un mélange des genres qui surprend toujours le spectateur occident pour qui les films sont souvent rangés dans de belles cases bien formatées. Mademoiselle ne le mélange peut-être pas au même moment, mais va évoluer tout au long de l’histoire pour passer d’un ton à l’autre, d’un sujet principal à l’autre, tout en gardant une vraie cohérence et un fil narratif fort. Si on ajoute à cela des rebondissements tout ce qu’il y a de plus classiques, mais toujours inattendus, cela donne une œuvre vraiment passionnante.

mademoiselleMademoiselle est aussi remarquablement mis en scène. Le jeu des acteurs, les costumes, les décors, tout concourt à créer une ambiance très particulière à travers lequel le spectateur se laisse porter sans savoir une seule seconde où tout cela va le mener. La Corée confirme une nouvelle fois qu’elle possède un vivier de comédiens extraordinaires qui semble inépuisable. De comédiens, mais aussi de cinéastes. Park Chan-Wook signe là sans doute son film le plus abouti, après les excellents Sympathy for Mister Vengeance et Old Boy. Un film totalement maîtrisé, malgré une complexité certaine, qui figurera à coup sûr dans les palmarès de cette année cinématographique.

LA NOTE : 15,5/20

Fiche technique :
Production : Moho Film, Yong Film
Réalisation : Park Chan-wook
Scénario : Chung Seo-kyung, Park Chan-wook, d’après le roman de Sarah Waters
Montage : Kim Sang-Bum
Photo : Chung-hoon Chung
Décors : Seong-hie Ryu
Distribution : The Jokers, Bac Film
Musique : Cho Yung-wuk
Durée : 144 min

Casting :
Kim Min-Hee : Hideko
Kim Tae-ri : Sookhee/Tamako
Jo Jin-woong : Oncle Kouzuki
Jung-woo Ha : Le Comte
Hae-suk Kim : Le majordome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.