PREMIER CONTACT : Denis Villeneuve en orbite

premiercontactafficheLes films de science-fiction peuvent miser avant tout sur le grand spectacle à base de batailles spatiales et de vaisseaux spatiaux aux armes destructrices. Mais ils peuvent aussi se baser sur des considérations beaucoup plus métaphysiques et cérébrales, à l’image de Interstellar l’année dernière. Premier Contact tient beaucoup plus de ce dernier que de Star Wars. Il nous offre surtout un des plus beaux scénarios de l’année.

La seule chose que l’on pourrait reprocher à Premier Contact est de paraître, au moins par un aspect, assez lourdingue. Puis, par un twist habile, il donne du sens à tout le reste. Le spectateur en reste bluffé. Cela donne à l’histoire une tout autre dimension, bien au-delà de l’éternel sujet de la rencontre entre l’humanité et une civilisation extra-terrestre. Tout ce que l’on a vu auparavant prend de l’intérêt et toutes les pièces du puzzle s’assemblent d’un coup, sur tous les plans et pour tous les sujets traités. Un vrai tour de force et une vraie réussite.

premiercontactPremier Contact bénéficie également d’une réalisation particulièrement élégante et d’une interprétation remarquable. Même Jérémy Reiner semble jouer correctement la comédie, c’est dire ! Mais la vrai star reste Amy Adams qui tient là un des rôles les plus marquants de sa jeune carrière. Tout ceci conforte tous les espoirs placés en Denis Villeneuve. On se met même à espérer que son prochain film, Blande Runner 2, soit une réussite. Parce qu’il faut beaucoup de talent pour oser offrir une suite au chef d’œuvre de Ridley Scott. Mais le réalisateur québecois semble avoir les épaules. Rendez-vous en 2017.

LA NOTE : 15/20

Fiche technique :
Production : 21 Laps Entertainment, Film Nation Entertainment, Lava Bear Films, Xenolinguistics
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Réalisation : Denis Villeneuve
Scénario : Eric Heisserer, d’après une nouvelle de Ted Chiang
Montage : Joe Walker
Photo : Bradford Young
Décors : Patrice Vermette
Musique : Jóhann Jóhannsson
Costumes : Renée April
Directeur artistique : Isabelle Guay
Durée : 116 min

Casting :
Amy Adams : Louise Banks
Jeremy Renner : Ian Donnelly
Forest Whitaker : Colonel Weber
Michael Stuhlbarg : Agent Halpern
Tzi Ma : General Shang
Mark O’Brien : Capitaine Marks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.