BACCALAUREAT : Remise des prix

baccalaureatafficheIl suffit souvent d’un seul film ayant un certain succès au moins critique pour que ça soit tout le cinéma d’un pays qui ait d’un coup accès aux écrans de notre pays. Ainsi, depuis Good Bye, Lenin !, on voit beaucoup plus régulièrement des films allemands programmés en France. De même, 4 mois, 3 semaines, 2 jours a permis au cinéma roumain de gagner son ticket d’entrée pour les salles obscures de l’Hexagone. Nouvelle preuve avec Baccalauréat, du même réalisateur, et primé par le Prix de la Mise en Scène au dernier Festival de Cannes.

Dans cette critique, je vais dire avant tout du bien de ce film. Cependant, je m’étonne quand même quelque peu de la récompense reçu sur la Croisette. En effet, Baccalauréat est marquée certes d’un vrai parti pris de réalisation, mais on peut tout de mettre discuter la pertinence de ce choix. Il est tourné presque entièrement en longs plans fixes et la forme n’est pas pour moi son point fort, loin de là. Parce que le procédé finit par lasser quelque peu et donne à ce film un aspect très statique pas forcément bienvenu.

baccalaureatPar contre, Baccalauréat est avant tout un formidable scénario. Il fait de ce film à la fois un film de personnages, une chronique sociale, presque politique et un quasi-polar. Une vraie richesse donc et des intérêts multiples. Tous les aspects sont entremêlés pour former une seule et même histoire remarquable et qui entraîne le spectateur de bout en bout. Adrian Titieni et Maria-Victoria Dragus sont deux formidables comédiens qui contribuent largement à faire de ce film une vraie réussite. Une réussite qui valait bien un prix, mais sans doute pas celui qu’il a reçu.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Productions, Why Not Productions, Les Films du Fleuve
Réalisation : Cristian Mungiu
Scénario : Cristian Mungiu
Montage : Mircea Olteanu
Photo : Tudor Vladimir Panduru
Décors : Anca Perja
Distribution : Le Pacte
Directeur artistique : Simona Paduretu
Durée : 127 min

Casting :
Adrian Titieni : Romeo
Maria Dragus : Eliza
Lia Bugnar : Magda
Malina Manovici : Sandra
Vlad Ivanov : L’inspecteur
Rares Andrici : Marius
Gelu Colceag : Le président du comité d’examen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.