PASSENGERS : Pitch de l’espace

passengersafficheVous pouvez mettre devant la caméra les meilleurs acteurs, derrière le meilleur réalisateur, avoir sous la main les meilleurs dialogues, des décors grandioses et des costumes sublimes, tout cela ne vaudra pas grand chose si à la base de tout ça, vous n’avez pas eu un bon « pitch ». La petite idée autour de laquelle vous brodez un scénario et qui le rend intéressant et original. C’est même parfois totalement suffisant pour proposer un très bon film. La preuve avec Passengers.

J’avoue avoir été surpris par Passengers. La promotion essaye d’en faire un grand film de science-fiction, avec de grands enjeux cosmiques (on notera le « Ils ne se sont pas reveillés par hasard de l’affiche… qui n’a vraiment rien à faire là!). Il n’en est rien. Le film est en fait plutôt un huis-clos mêlant humour, romance et un peu d’aventures quand même. Il exploite une très bonne idée de base et il le fait bien, sans chercher à en rajouter, se concentrant sur son développement, sans s’encombrer de trop de réflexions ésotériques ou profondément philosophiques, comme la mauvaise science-fiction en propose parfois. Cela n’aboutit qu’à un pur divertissement, mais parfaitement mené, sans fioriture, ni vrai défaut.

passengersEvidemment, cette réussite est facilitée par des moyens techniques conséquents. Les décors sont parfois superbes et tous les effets spéciaux parfaitement réalisés. Cela donne de la crédibilité à cette histoire qui, au fond, aurait pu se dérouler ailleurs que dans l’espace. Le casting contribue lui aussi à tirer le film vers le haut. Passengers n’offre pas tout à fait un rôle à la hauteur du talent de Jennifer Lawrence, mais son charisme reste bien présent. Quant à Chris Pratt… il faut du Chris Pratt, se contentant en premier lieu d’être incroyablement beau et de le faire très bien. Tout est donc réuni pour passer un bon moment… et c’est exactement ce que fait le spectateur.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Columbia pictures, LStar Capital, Village Roadshow, Original Film, Company Film, Start Motion Pictures, Wanda Pictures
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Réalisation : Morten Tyldum
Scénario : Jon Spaihts
Montage : Maryann Brandon
Photo : Rodrigo Prieto
Format : couleur – 2.35:1
Décors : Guy Hendrix Dyas
Musique : Thomas Newman
Durée : 106 min

Casting :
Chris Pratt : Jim Preston
Jennifer Lawrence : Aurora Lane
Michael Sheen : Arthur
Andy Garcia : Morris
Laurence Fishburne : Gus Mancuso
Vince Foster : l’officier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.