OUVERT LA NUIT : Le talent et le génie

ouvertlanuitafficheJ’aime beaucoup Edouard Baer. Rarement un homme aura eu la capacité à inspirer une aussi forte sympathie rien qu’avec son sourire. Un homme qui très certainement ressemble aux rôles qu’il interprète. Lunaire, doté d’une folie douce et d’une infinie gentillesse. Ouvert la Nuit, où il est devant et derrière la caméra, nous fait suivre les pas d’un personnage qui ressemble sûrement beaucoup à celui qui l’a fait naître. Un film qui nous rapproche donc de son auteur. Mais un bon copain n’est pas forcément un artiste de génie.

Edouard Baer est pétri de talent. Il en éclabousse la pellicule du début à la fin de Ouvert la Nuit. Il en use et en abuse pour notre plus grand bonheur. C’est drôle, très bien écrit, plein de surprises, parsemé de quelques moments de bravoure délicieux. Au milieu de ça, Edouard Baer papillonne, virevolte, tout est taillé par lui par sa propre plume. Il livre quelques fêlures aussi et on le remercie de nous considérer visiblement comme des confidents de confiance. Tout cela est parfait… Trop parfait peut-être. Car on le connaît trop bien pour être vraiment surpris par un film qui lui ressemble autant.

ouvertlanuitOuvert la Nuit marque ce qui différencie le talent du génie. Bien sûr, il serait idiot de comparer Edouard Baer à Stanley Kubrick. Mais ce dernier a eu le mérite d’explorer, de repousser ses propres limites pour repousser ainsi celle du 7ème art tout entier. Edouard Bear reste au contraire dans sa zone de confort. Il y est brillant, son film est brillant. On peut s’en contenter. On peut aussi regretter qu’il ne se mette pas plus en danger pour ne pas donner simplement au spectateur exactement ce qu’il est venu chercher. Ce petit plus qui fait les œuvres vraiment marquantes. Ce film n’est pas de celle-là, mais il est déjà excellent et c’est déjà très bien.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Édouard Baer
Scénario : Édouard Baer et Benoit Graffin
Pphotographie : Yves Angelo
Montage : Hervé de Luze
Décors : Emmanuel de Chauvigny
Casting : Stéphane Foenkinos
Production : Barka Hjij

Casting :
Édouard Baer : Luigi
Audrey Tautou : Nawel
Grégory Gadebois : Marcel
Sabrina Ouazani : Faeza
Atmen Kélif : Kamel
Michel Galabru : Michel Galabru
Lionel Abelanski : Lolo
Marie-Ange Casta : Clara
Jean-Michel Lahmi : Théo
Christine Murillo : Madame Pelissier
Michel Fau : le directeur du bar branché

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.