TEMPETE DE SABLE : La liberté et le désert

tempetedesableafficheLes coïncidences étant inévitables comme le savent tous ceux qui ont un minimum de connaissance en probabilités, il arrive fréquemment que deux films traitant du même sujet sortent à quelques semaines d’écart. C’est encore une fois le cas avec Hedi, sorti fin décembre et Tempête de Sable, dont je vais vous livrer ici la critique. Mais cette fois-ci le parallèle entre les deux films s’apparente à une lecture en miroir. Un même thème, les mariages arrangés, mais pas tout à fait le même point de vue.

En effet, si Hedi racontant l’histoire d’un fils, Tempête de Sable raconte l’histoire du fille. A chaque fois, la relation aux parents jouent un rôle central dans le propos. Evidemment, elle diffère dans les deux cas, la pression, les attentes ne sont pas les mêmes. Si ce n’est la soumission à une tradition qui doit prévaloir sur l’aspiration au bonheur. Le film rend compte à merveille de ces mécaniques absurdes qui broient les individus, qu’ils soient d’ailleurs les victimes, comme les bourreaux. Personne ne sait pourquoi il doit obéir, mais il le doit. Tout ceci est remarquablement exposé dans ce film au scénario particulièrement brillant.

tempetedesableTempête de Sable n’est pas qu’un témoignage. Il repose sur un vrai sens de la narration, où des rebondissements amènent des changements de perspective inattendus. Si on ajoute à ça une réalisation maîtrisée et un casting formidable, cela donne un film d’une grande force. Cela confirme également l’incroyable vigueur d’un cinéma israélien protéiforme et qui sait affronter les sujets les plus difficiles de front. Ce film n’est pas que féministe, il est avant tout humaniste et nous rappelle qu’il y a encore bien des combats à mener sur cette planète.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Elite Zexer
Scénario : Elite Zexer
Photographie : Shai Peleg
Montage : Ronit Porat
Musique : Ran Bagno
Pays d’origine : Israël
Langue originale : arabe
Genre : drame
Durée : 87 minutes

Casting :
Lamis Ammar : Layla
Ruba Blal : Jalila
Hitham Omari : Suliman
Khadija Al Akel : Tasnim
Jalal Masrwa : Anwar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.