LES FLEURS BLEUES : Un artiste s’en va…

lesfleursbleuesafficheAndrzej Wajda fait partie du cercle fermé des réalisateurs ayant reçu une Palme d’Or (en 1981 pour l’Homme de Fer). Il fait partie de ces réalisateurs polonais mondialement connus qui ont aussi contribué à la réussite du cinéma français (Danton avec Gérard Depardieu en 1983). Sa mort en 2016 ne fut peut-être pas la plus remarquée, mais ce n’est pas la moindre. Cependant, sa vie cinématographique se prolonge encore un peu avec la sortie de Les Fleurs Bleues, son ultlime film.

Les Fleurs Bleues nous raconte la vie de Wladyslaw Strzeminski, un des plus grands peintes polonais du XXème siècle. Enfin il nous raconte la fin de sa vie, qui a été marqué par l’arrivée des communistes au pouvoir qui ont vite condamné son œuvre jugée trop abstraite. Il s’agit d’un film autant historique que politique. Beaucoup de film sur la peinture nous parle du processus de création. Le sujet n’est pas vraiment évoqué ici, mais les deux autres formant le cœur du scénario suffisent à en faire un film passionnant par les deux histoires, celle avec un h, l’autre avec un H, qu’il raconte.

lesfleursbleuesLa forme est par contre particulièrement épurée. Andrzej Wajda a toujours été un réalisateur sobre, cherchant à saisir la réalité de l’instant, plus qu’à le sublimer artistiquement. Sa dernière œuvre aura été symptomatique à ce point de vue là. Les Fleurs Bleues a parfois un petit côté « téléfilm », mais la réalisation est du coup totalement au service du propos et ne cherche jamais à en détourner le spectateur. Elle sait aussi mettre en valeur le jeu des comédiens. Au final, Andrezj Wajda aura été le cinéaste témoin de toutes les transformations qu’a connues la Pologne au siècle dernier. On aurait aimé connaître le regard qu’il aurait porté sur les vicissitudes actuelles de son pays. Pour cela, il manque cruellement au 7ème art.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Akson studio
Distribution : KMBO
Réalisation : Andrzej Wajda
Scénario : Andrzej Mularczyk
Montage : Pawel Edelman
Photo : Grazyna Gradon
Décors : Marek Warszewski
Durée : 98 min

Casting :
Boguslaw Linda : Wladyslaw Strzeminski
Aleksandra Justa : Katarzyna Kobro
Bronislawa Zamachowska : Nika Strzeminska
Zofia Wichlacz : Hania
Krzysztof Pieczynski : Julian Przybos
Mariusz Bonaszewski : Madejski

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.