THE LOT CITY OF Z : James Gray à la jungle comme à la ville

thelostcityofzafficheJe n’ai pas toujours aimé les films de James Gray. Mais je reconnais sans retenue qu’ils sont tous beaux, bénéficiant d’une mise en scène totalement maîtrisée et particulièrement esthétique. Par contre, les scénarios ne m’ont pas toujours totalement convaincus et m’ont parfois légèrement ennuyé. Heureusement, The Lost City of Z fait partie des longs métrages totalement réussis, sans doute son meilleur avec La Nuit Nous Appartient. C’est d’autant plus remarquable, qu’il quitte son terrain de prédilection, la faune urbaine des quartiers les moins huppés, pour la jungle d’Amérique du Sud.

The Lost City of Z reste tout de même plus proche de l’univers habituel de James Gray que ce qu’il semble à première vue. En effet, le film traite avant tout des ressorts les plus profonds de l’âme humaine, de ce que la détermination et la poursuite d’un rêve poussent à faire au-delà de ce qui apparaît comme raisonnable. Même si le décor a changé, les thèmes restent donc les mêmes. Mais ce mélange de nouveauté et d’un sujet parfaitement maîtrisé donnent un résultat particulièrement convaincant et parfois même fascinant.

thelostcityofzThe Lost City of Z est un film inclassable. Il reprend beaucoup d’éléments des grands films d’aventures d’autrefois, mais la réflexion quasi philosophique qu’il porte en fait bien plus qu’un divertissement qui ne chercherait qu’à nous en mettre plein les yeux. Le rythme ne correspond d’ailleurs pas du tout à un tel film. Mais il n’est en rien un film contemplatif, bien qu’il prenne le temps de développer un propos introspectif. C’est bien l’équilibre relativement inédit entre ces deux aspects qui donne à ce film sa personnalité. Et qui en fait surtout une belle réussite.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : Keep Your Head, MICA Entertainment, MadRiver Pictures, Plan B Entertainment, Sierra / Affinity
Distribution : StudioCanal
Réalisation : James Gray
Scénario : James Gray, d’après la biographie de David Grann
Montage : John Axelrad, Lee Haugen
Photo : Darius Khondji
Décors : Jean-Vincent Puzos
Musique : Christopher Spelman
Costumes : Sonia Grande
Durée : 141 min

Casting :
Charlie Hunnam : Col. Percival Fawcett
Robert Pattinson : Henry Costin
Sienna Miller : Nina Fawcett
Tom Holland : Jack Fawcett
Harry Melling : William Barclay
Franco Nero : Baron de Gondoriz
Angus Macfadyen : James Murray
Aleksandar Jovanovic : Urquhart

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.