CREEPY : Mais pas tant que ça…

creepyafficheQui n’a jamais trouvé un voisin, un collègue, un cousin éloigné complètement flippant. Imaginez si en plus vous étiez en train d’enquêter sur un tueur en série, vous auriez de quoi devenir parano ! C’est l’idée de départ de Creepy, un film japonais dont le titre illustre particulièrement bien le propos. Un film qui joue de manière particulièrement habile sur l’ambiguïté des personnages et des situations. Mais qui souffre aussi de faiblesses assez impardonnables.

Creepy baigne le spectateur dans une ambiance particulièrement inquiétante. De ce point de vue là, le film est réellement réussi. Kiyoshi Kurosawa parvient avec une réelle maestria à faire naître l’inquiétude et la sensation de danger à partir de petits détails et d’éléments assez explicites, mais dont on ne mesure pas vraiment à quel point ils représentent une menace réelle. Tout cela contribue au malaise qui saisit d’abord évidemment les personnages, mais qui atteint aussi très vite toute l’assemblée.

creepyMalheureusement, le scénario de Creepy est aussi ponctué d’incohérences trop énormes pour être pardonnables. En effet, je doute que le Japon ait pour tradition séculaire d’aller arrêter des serial killers dangereux en solitaire, surtout en descendant dans la cave comme si de rien n’était. Une fois, on aurait passé outre. La deuxième fois, cet excès de facilité vient gâcher quelque peu le plaisir et sort le spectateur de son d’inquiétude. Tout cela est vraiment regrettable car l’ensemble est de grande qualité par ailleurs. Donc au final, un film creepy mais pas tant que ça !

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Réalisation : Kiyoshi Kurosawa
Scénario : Kiyoshi Kurosawa et Chihiro Ikeda d’après le roman de Yutaka Maekawa
Pays d’origine : Japon
Genre : thriller
Durée : 130 min

Casting :
Hidetoshi Nishijima : Takakura
Yûko Takeuchi : Yasuko
Teruyuki Kagawa : Nishino
Masahiro Higashide : Nogami
Haruna Kawaguchi : Saki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.