QUE DIOS NOS PERDONE : Polar ibérique

quediosnosperdoneafficheLe bien et le mal sont des notions associées au blanc et au noir, mais dont la concrétisation dans la vraie vie ressemble plutôt à un festival de nuances de gris. Et le genre cinématographique qui en témoigne le mieux reste le polar. En effet, il est rare que la figure du « flic » y soit celle d’un ange immaculé. Les meilleurs personnages dans ce registre ressemblent souvent par de nombreux côtés à ceux qu’ils pourchassent. Cette ambiguïté est souvent à la base des meilleurs films policier. Une nouvelle preuve venue d’Espagne avec Que Dios Nos Perdone.

Que Dios Nos Perdone est donc extrêmement classique, mais parfaitement maîtrisé par Rodigro Sorogoyen. Un film marqué à la fois par une ambiance pesante qui apporte une regain de tension et par un scénario subtilement construit, où les sujets vont venir progressivement s’ajouter les uns aux autres. Les premières minutes ne permettent en rien de mesurer la richesse finale de cette histoire de serial killer et de flics torturés. Au final, aucun aspect n’est traité de manière révolutionnaire, mais c’est solide et particulièrement prenant.

quediosnosperdoneQue Dios Nos Perdone bénéficie de l’interprétation brillante d’Antonio de la Torre, un des plus grands acteurs espagnols contemporains. Le film lui offre un rôle marquant, un personnage doté d’un défaut d’élocution, ce qui peut vite tourner au ridicule avec un comédien moins talentueux. Il n’en est rien ici. Heureusement car c’est un facteur important de la personnalité de ce flic relativement hors norme. Mais tout le reste du casting est à saluer et se hisse au niveau de leur brillant partenaire. Ils contribuent tous à ce film qui restera un des meilleurs polars de l’année.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : Tornasol films, Atresmedia Cine, Mistery Producciones, Hernandez Y Hernandez, MovieStar +, Telemadrid, ICAA
Distribution : Le Pacte
Réalisation : Rodrigo Sorogoyen
Scénario : Rodrigo Sorogoyen, Isabel Pena
Montage : Fernando Franco, Alberto del Campo
Photo : Alex de Pablo
Décors : Miguel Angel Rebollo
Musique : Olivier Arson
Durée : 126 min

Casting :
Antonio de la Torre : Détective Velarde
Roberto Alamo : Dététective Alfaro
Javier Pereira : Andrés Bosque
Luis Zahera : Alonso
Raul Prieto : Bermejo
Maria Ballesteros : Rosario

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.