GABRIEL ET LA MONTAGNE : Pas si haut

gabrieletlamontagneafficheIl y a des histoires, même si elles n’ont pas fait la une de l’actualité, qui valent bien un film. D’autres, nettement moins. L’histoire de Gabriel Buchmann était-elle assez intéressante pour être portée sur grand écran ? On peut en débattre à l’infini. En tout cas, personnellement, je n’en suis pas foncièrement convaincu en voyant Gabriel et la Montagne. Et même si la forme recèle quelques originalités audacieuses, on a l’impression au final d’assister à un numéro de Rendez-vous en Terre Inconnue, mais où l’invité devait mourir à la fin.

Cessez tout de suite de hurler, je n’ai rien spoilé du tout ! Vous savez bien que ce n’est sûrement pas mon genre. La mort du personnage principale de cette histoire est la première chose que l’on apprend et l’histoire est racontée comme un grand flash-back sur les derniers mois de sa vie. Ces derniers furent consacrés à un tour du monde qui l’amènera au cœur de l’Afrique et de ses montagne. Gabriel et la Montagne ressemble à un carnet de voyage, qui donne envie de partir nous aussi, mais sans pour autant déchaîner notre enthousiasme.

gabrieletlamontagneGabriel et la Montagne fait pourtant un pari audacieux. Il s’apparente à un docu-fiction d’un genre nouveau. En effet, beaucoup des personnages sont interprétés… par eux-mêmes. Beaucoup de ceux qui ont croisé Grabriel Buchmann dans les derniers jours de sa vie sont amenés à rejouer cette rencontre. C’est un pari osé car il ne s’agit pas de simplement témoigner mais de faire jouer la comédie à des personnes qui ne sont pas des acteurs. Ils s’en sortent tous étonnamment bien, alors qu’on sait bien que ce n’est pas parce qu’on a déjà vécu une scène, qu’il est facile de la rejouer face caméra. Mais bon, au-delà de cette curiosité, le film reste tout de même d’un intérêt somme toute limité.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Production : Damned Films, TV zero
Réalisation : Fellipe Barbosa
Scénario : Fellipe Barbosa, Lucas Paraizo, Kirill Mikhanovsky
Montage : Théo Lichtenberger
Photo : Pedro Sotero
Distribution : Version Originale / Condor
Musique : Arthur Bartlett Gillette
Durée : 131 min

Casting :
João Pedro Zappa : Gabriel
Caroline Abras : Cristina Abras
Alex Alembe : lui-même
Lenny Siampala : lui-même
John Goodluck : lui-même

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.