NOS ANNEES FOLLES : Une si belle affiche

nosanneesfollesafficheLors de la dernière cérémonie des Césars, j’ai été relativement sidéré que personne n’ait souligné que Quand on a 17 ans d’André Téchiné avait été totalement oublié au moment des nominations, alors qu’il s’agissait à mon sens d’un des meilleurs films de l’année, tous pays confondus. J’espère qu’il n’en sera rien avec Nos Années Folles, qui prouve encore une fois qu’à 75 ans, il reste un des plus grands réalisateurs hexagonaux. Un monument du cinéma français qui mérite bien mieux qu’une polémique autour d’une très belle affiche.

Nos Années Folles est d’abord une histoire étonnante et inattendue. Une histoire vraie visiblement, même si on ne peut jamais mesurer le degré de fidélité par rapport au déroulement réel des événements. En tout cas, il est rare d’être à ce point surpris sur le déroulement d’une intrigue qui vous emmène dans des directions que l’on ne soupçonnait pas au premier abord. On saluera d’ailleurs la qualité de la promotion autour de ce film qui a su créer l’envie sans rien dévoiler de ce qui au final constitue le cœur du film, sans pour autant le faire passer pour ce qu’il n’est pas.

nosanneesfollesNos Années Folles est aussi un vrai film de cinéaste. Une réalisation empreinte de sensualité, d’une incroyable sensualité parfois, sans jamais un seul soupçon de vulgarité. Honnis soient les pauvres esprits qui on vu autre choses dans cette magnifique affiche. Une réalisation qui sublime le jeux d’acteurs touchés par la grâce. Le duo formé par Pierre Deladonchamps et Céline Sallette fonctionnent à la perfection, épaulés par une foule de merveilleux seconds rôles. André Techniné nous livre donc un film magnifique et surprenant, deux qualités assez rares pour valoir un César ou deux.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : ARP Sélection
Réalisation : André Téchiné
Scénario : André Téchiné, Cédric Anger d’après le livre de Fabrice Virgili et Danièle Voldman
Montage : Albertine Lastera
Photo : Julien Hirsch
Décors : Katia Wyszkop
Distribution : ARP Sélection
Musique : Alexis Rault
Durée : 103 min

Casting :
Pierre Deladonchamps : Paul Grappe, Suzanne
Céline Sallette : Louise Grappe
Grégoire Leprince-Ringuet : Charles de Lauzin
Michel Fau : Samuel
Virginie Pradal : la grand mère
Mama Prassinos : Valentine
Peter Bonke : Ludwik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.