LE REDOUTABLE : La chute d’un géant

leredoutableafficheJe déteste Barbara et j’ai vu un film sur Barbara. Je l’ai détesté et avec le recul, ça n’a rien d’étonnant. J’ai été voir un film sur Jean-Luc Godard. Or, je déteste aussi Jean-Luc Godard, ou au moins ce qu’il est devenu ces dernières années (on peut même parler de décennies). J’avais donc assez peur de détester aussi Le Redoutable. Or j’ai au final réellement apprécier ce film. Peut-être parce qu’il raconte comment Jean-Luc Godard a cessé d’être un cinéaste pour devenir un sale con.

La plupart du temps les biopics ressemblent largement à des hagiographies. Le Redoutable est exactement l’inverse. C’est assez rare pour être noté, surtout que cette démarche concerne une personne encore vivante. Il est évident qu’on ne regarde pas ce film de la même manière selon son niveau de culture cinématographique. J’ignore vraiment ce que peut ressentir un spectateur qui ignorerait tout de la carrière de Jean-Luc Godard. Les autres seront ravis de comprendre enfin mieux où est passé l’extraordinaire réalisateur de A Bout de Souffle et le Mépris, qui a laissé depuis longtemps la place à un triste sire à la carrière artistique aussi absconse que sans intérêt.

leredoutableLe Redoutable confirme que Michel Hazanavicius est un réalisateur libre qui fait les films qu’il a envie de faire sans se soucier du reste. Il n’aura jamais cherché à surfer sur le succès de The Artist en enchaînant avec des œuvres qui ne s’adressent pas vraiment au plus grand public. Il livre ici un film pour cinéphiles. Ces derniers sauront pleinement apprécier toute l’ironie de dialogues souvent savoureux. Certes, le film compte aussi quelques longueurs, mais la performance de Louis Garrel est assez extraordinaire pour que l’on ne trouve jamais le temps long. Et il serait injuste de passer sous silence celle de Stacy Martin, peut-être moins spectaculaire, mais qui donne tout son sens au film. C’est par son regard que l’on voit Jean-Luc Godard et son amour pour lui s’effriter. Un effritement partagé par tous.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Wild bunch
Réalisation : Michel Hazanavicius
Scénario : Michel Hazanavicius
Montage : Anne-Sophie Bion, Michel Hazanavicius
Photo : Guillaume Schiffman
Distribution : Studio Canal
Durée : 107 mn

Casting :
Louis Garrel : Jean-Luc Godard
Stacy Martin : Anne Wiazemsky
Micha Lescot : Bambam
Bérénice Bejo : Michèle Rosier
Grégory Gadebois : Cournot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.