LE SENS DE LA FETE : Succulente mignardise

lesensdelafeteafficheUn grand film peut-il être léger ou doit-il être toujours doté d’une réelle profondeur ? Voilà un beau sujet de dissertation, mais qui n’est pas le sujet d’aujourd’hui puisque le Sens de la Fête n’est pas un grand film. Mais il est déjà un très bon film, ce qui n’est pas rien. S’il ne délivre pas de message philosophique, s’il ne débouche pas sur une morale pleine de sagesse, il ne sonne pas pour autant creux. Il permet avant tout de passer un excellent moment plaisant et divertissant.

Avec ce film léger Eric Toledano et Olivier Nakache échapperont sans doute aux polémiques ridicules qui ont accompagné Intouchables et Samba. Mais que leurs admirateurs se rassurent, ils conservent toutes leurs qualités de cinéaste. Le Sens de la Fête reste un film profondément humaniste. Une humanité ordinaire peut-être, mais une belle humanité quand même. Il reste avant tout un film de personnages, avec une galerie particulièrement réussie, où il n’y a pas grand chose à jeter. Ils arrivent à se mettre en avant le pire de chacun d’eux pour créer les effets comiques, mais en le filmant avec une infinie tendresse qui permet au spectateur de s’attacher à chacun d’eux malgré tout.

lesensdelafeteLa multiplicité des personnages permet à Eric Toledano et Olivier Nakache de donner du rythme à leur récit. Et on sait à quel point le rythme est capital pour qu’une comédie fonctionne. Les séquences s’enchaînent et si une d’entre elles vous laissent froid, elle laissera vite la place à une autre qui vous arrachera un grand sourire. Le Sens de la Fête est à ce titre un modèle dont bien des réalisateurs français devrait s’inspirer. Si on ajoute à tout ça un casting prestigieux, mais parfaitement mis en valeur, avec un Jean-Pierre Bacri inspiré comme rarement, on ne peut que savourer cette friandise cinématographique succulente.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : Quad Films, Ten Films, Gaumont, TF1 Films Production
Distribution : Gaumont
Réalisation : Éric Toledano, Olivier Nakache
Scénario : Éric Toledano, Olivier Nakache
Photo : David Chizallet
Musique : Avishai Cohen
Costumes : Isabelle Pannetier
Durée : 117 min

Casting :
Jean-Pierre Bacri : Max
Vincent Macaigne : Julien
Alban Ivanov : Samy
Kévin Azaïs : Patrice
Eye Haïdara : Adèle
William Lebghil : Seb
Suzanne Clément : Josiane
Jean-Paul Rouve : Guy
Gilles Lellouche : James

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.