LE RIRE DE MA MERE : Du rire aux larmes

leriredemamereafficheL’enfance et la mort apparaissent comme deux notions antinomiques. Cependant, le jeune âge ne protège évidemment pas de la mort de ses proches. Et même de ses parents. Cette fausse contradiction a inspiré bien des scénaristes pour des films plus ou moins sombres et plus ou moins tristes. Le Rire de ma Mère adopte un ton tragi-comique, qui fait passer du rire aux larmes en un instant. Un joli film chargé d’émotion, même si tout n’y est pas parfait.

Quand on s’attaque à un sujet aussi potentiellement chargé de tristesse, on peut facilement tomber sur l’écueil de l’émotion facile. Cette sorte d’injonction du style : c’est triste donc soyez émus ! Sauf que la vraie émotion demande beaucoup de subtilité et ne vient pas forcément sur commande. Le Rire de ma Mère ne tombe absolument pas dans ce piège. Il propose déjà une vraie richesse dans le propos en nous faisant partager le point de vue de l’ensemble des protagonistes et pas seulement celui de l’enfant. Ensuite, il nous propose des personnages qui sont loin d’être attachants en toutes circonstances. Ils n’en sont que plus réels et permet que ça soit bien à l’histoire que l’on s’attache avant tout.

leriredemamereLe Rire de ma Mère bénéficie d’un très beau casting. Suzanne Clément tient là un des rôles les plus marquants de sa carrière et elle porte une bonne partie du poids du film sur ses épaules. Pascal Demolon y est vraiment excellent alors que j’ai rarement été convaincu par cet acteur. Il serait enfin particulièrement injuste d’oublier la jolie performance du jeune Igor Van Dessel, donc le jeu est peut-être un rien hésitant parfois, mais qui y est pour beaucoup dans l’émotion véhiculé par ce film. Au final, on est touché par cette histoire et ces personnages. Et si le film donne parfois l’impression de tourner un peu en rond, on en ressort quand même avec un gros pincement au cœur.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Colombe Savignac et Pascal Ralite
Scénario : Colombe Savignac et Pascal Ralite
Photographie : Myriam Vinocour
Montage : Vanessa Basté
Costumes : Isabelle Mathieu
Décors : Hérald Najar
Producteur : Marie-Castille Mention-Schaar
Durée : 92 minutes

Casting :
Suzanne Clément : Marie
Pascal Demolon : Romain
Sabrina Seyvecou : Gabrielle
Igor Van Dessel : Adrien
Salomé Larouquie : Elsa
Corrado Invernizzi : le psychanalyste
Mathis Bour : Mathis
Chloé Barkoff-Gaillard : l’élève de l’atelier théâtre
Grégoire Colin : l’ORL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.