DEADPOOL 2 : Si bon mauvais goût

deadpool2afficheC’est depuis que Marvel a compris que le second degré donnait à ses productions un charme supplémentaire, que cet univers a définitivement conquis le cœur d’un large public, bien au-delà de son audience initiale. Il a vraiment su pousser cette logique aussi loin que possible avec le premier Deadpool qui avait constitué une belle surprise et une franche réussite. Evidemment, il n’y a rien de plus difficile que de reproduire l’effet de surprise. Deadpool 2 n’y parvient pas vraiment. Cependant, il nous livre tellement de bonnes choses qu’il est difficile de ne pas apprécier pleinement cette friandise cinématographique de très mauvais goût parfois. Mais le mauvais goût est tellement bon parfois aussi.

Deadpool 2 est excellent parce qu’il est avant tout très drôle. Il nous offre une foule d’éclats de rire francs et clairs. Tout cela repose sur un humour à ne pas mettre devant les yeux les plus sensibles et chastes et qui est souvent compréhensible que l’on saisit la référence sur lequel il s’appuie. Pas toujours hyper abordable donc, mais terriblement efficace. Le grand mérite de ces dernier épisode est d’avoir su garder une réelle intensité pour compenser la perte par rapport à l’épisode précédent de la joie de la découverte d’un personnage assez à part dans l’univers Marvel. On échappe donc complètement à l’impression de réchauffé et on n’a pas du tout la sensation qu’on soit arrivé au bout du potentiel de cet anti-héros absolu. Le côté complètement décalé de ses aventures fait vraiment souffler un vent de fraîcheur dans un univers qui gagne vraiment à ne pas se prendre trop au sérieux (prends en de la graine DC!).

deadpool2Deadpool 2 est aussi un film d’aventures. Il est vrai que cette dimension passe ici largement au second plan. Cet aspect n’est en effet pas le plus intéressant qui soit. Il ne sert vraiment que de support à cet humour débridé et enthousiasmant. Mais il fait preuve d’assez d’efficacité pour nous prémunir définitivement de toute forme d’ennui. Le film finit de nous convaincre grâce à un casting qui s’amuse vraiment à l’écran. Ryan Reynolds en premier lieu, lui qui s’éclate à tout tourner en dérision à travers ce rôle… en particulier lui-même et sa précédente incursion dans le monde des super-héros. Les fans de l’univers des bandes-dessinées apprécieront l’entrée réussie du personnage de Domino dans l’univers cinématographique. Bref, cela fait beaucoup de raisons pour apprécier pleinement ce film de super-héros vraiment pas comme les autres.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : 20th Century Fox, Marvel Entertainment, Kinberg Genre, The Donners’ Company
Distribution : 20th Century Fox, Marvel Entertainment, Kinberg Genre et The Donners’ Company
Réalisation : David Leitch
Scénario : Rhett Reese, Ryan Reynolds, Paul Wernick
Montage : Craig Alpert, Elísabet Ronaldsdóttir, Dirk Westervel
Photo : Jonathan Sela
Décors : David Scheunemann
Musique : Tyler Bates
Durée : 119 min

Casting :
Ryan Reynolds : Wade Wilson / Deadpool
Julian Dennison : Russell « Hot Stuff » Collins / Firefist
Morena Baccarin : Vanessa Carlysle
Josh Brolin : Nathan Summers / Cable
Zazie Beetz : Neena Thurman / Domino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.