HOW TO TALK TO GIRLS AT PARTIES : Perché haut

howtotalktogirlsatpartiesafficheIl paraît que la vie, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber, comme disait un grand philosophe du 7ème art. Alors, on peut dire que le cinéma est comme la vie. Même en ayant vu plusieurs fois la bande-annonce, bien malin serait celui qui saurait à quoi s’attendre en allant voir How to Talk to Girls at Parties. Certes, personnellement j’avais bien entendu parler de science-fiction en lisant quelques commentaires sur ce film. Mais je ne pouvais imaginer qu’il soit perché si haut. Dans les étoiles sûrement, tant ce film est un OVNI cinématographique. Surtout que s’il y est beaucoup question de musique punk, il est aussi question d’extra-terrestres.

How to Talk to Girls at Parties est un film sans grand moyen (si on excepte un casting de blockbuster), mais qui regorge d’imagination. On entre dans cet univers en oubliant facilement les effets ou les costumes un peu cheaps. Il est vraiment agréable de tomber sur un scénario, et plus globalement une œuvre réellement originale et inattendue. Du coup, on pardonne les moments plus faibles et les quelques longueurs en savourant pleinement le lot d’étonnement apporté par chaque séquence. Le tout nous mènera vers un très joli dénouement, confirmant la grande qualité du travail de John Cameron Mitchell, réalisateur et scénariste rare mais remarquable. Il s’agit ici réellement d’un vrai film d’auteur, au sens très noble du terme car rien ici n’est préformaté.

howtotalktogirlsatpartiesOn imagine facilement que la présence de Nicole Kidman à l’affiche de ce film est du aux relations noués avec le réalisateur sur le plateau de Rabbit Hole. Il est en effet étonnant de voir une telle star hollywoodienne dans une telle production. Elle Fanning ne joue pas tout à fait encore dans la même catégorie, mais là encore, cela reste surprenant. Ce qui l’est moins est évidemment le talent dont elles font preuve à l’écran. Mais on saluera aussi la qualité de l’interprétation du jeune Alex Sharp qui apporte un réel supplément d’âme à How to Talk to Girls at Parties. Grâce à eux, ce film ne constitue pas qu’une curiosité cinématographique, mais aussi de jolies rencontres avec des personnages touchants, offrant à cette histoire un délicieux supplément d’émotion.

LA NOTE:13/20

Fiche technique :
Production : Little Punk, See Saw Films
Réalisation : John Cameron Mitchell
Scénario : John Cameron Mitchell, Philippa Goslett, d’après le roman de Neil Gaiman
Montage : Brian A. Kates
Photo : Frank G. DeMarco
Décors : Helen Scott
Distribution : ARP Selection
Musique : Jamie Stewart, Nico Muhly
Durée : 102 min

Casting :
Alex Sharp : Enn
Elle Fanning : Zan
Nicole Kidman : Queen Boadicea
Ruth Wilson : PT Stella
Joanna Scanlan : la mère de Enn
Abraham Lewis : Vic
Ethan Lawrence : John

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.