LOVE, SIMON : Triste fin

lovesimonafficheUn peu de bons sentiments peuvent faire du bien parfois. Il ne faut pas en abuser bien sûr, mais la guimauve n’est pas toujours écœurante si elle est servie avec un minimum de modération. C’est surtout au moment du dessert que l’équilibre doit être surprise. Pour un film, c’est au moment du dénouement que tout se joue, où le doux sirop peut se transformer d’un coup en une mélasse beaucoup trop sucrée et indigeste. Love, Simon s’apparente pendant longtemps à une petite douceur cinématographique très agréable au palais. Malheureusement, la fin du menu reste sur l’estomac et ne nous incite pas du tout à recommander ce restaurant.

La scène qui vient conclure l’intrigue de Love, Simon reste une des plus idiotes que je n’ai jamais vue. Elle ne possède pas une once de crédibilité et se révèle même totalement risible. Les scénaristes ont cru tenir là une idée originale pour apporter une conclusion inoubliable à leur jolie histoire, mais au final ils n’auront fait qu’ôter toute profondeur à la réflexion. Pourtant, on avait fini par s’attacher à ces personnages un peu caricaturaux, mais filmés avec beaucoup de tendresse par Greg Berlanti. Le message était plutôt simpliste, assez agréablement délivré cependant pour prendre beaucoup de plaisir à le recevoir. Difficile cependant de se rattacher à cela pour oublier ce final particulièrement raté.

lovesimonLove, Simon nous délivre également un message inattendu sur les méfaits de la chirurgie esthétique. Qu’il est dur pour un ancien fan d’Alias comme moi de voir ce qu’est en train de devenir Jennifer Garner. Elle ne fait pas encore peur, mais est tout de même légèrement défigurée. J’étais pourtant de la retrouver à l’écran, elle qui se fait rare. On comprend mieux cependant pourquoi. On mettra donc particulièrement en avant le casting adolescent réellement convaincant, plein de fraîcheur et de conviction. Le jeune Nick Robinson tient le haut de l’affiche avec un réel culot et surtout un grand talent. Son personnage, comme son interprète, méritait en tout cas une autre fin.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Production : Fox 2000 Pictures,Temple Hill Entertainment
Distribution : 20th Century Fox
Réalisation : Greg Berlanti
Scénario : Isaac Aptaker, Elizabeth Berger
Montage : Harry Jierjian
Décors : Tasha Clarkson
Musique : Rob Simonse
Durée : 110 min

Casting :
Nick Robinson : Simon Spier
Josh Duhamel : Jack Spider
Jennifer Garner : Emily Spier
Katherine Langford : Leah Burke
Alexandra Shipp : Abigail Susso
Jorge Lendeborg Jr. : Nick Eisner
Miles Heizer : Cal Price
Keiynan Lonsdale : Bram Greenfeld

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.