HIT RESET (The Julie Ruin), THE LIFE OF PABLO (Kanye West), AND THE ANONYMOUS NOBODY (De la Soul) : Jeunesse envolée

hitrestjulieruinOn commence par une découverte, The Julie Ruin, un groupe américain originaire de New York, dont Hit Reset, sorti en 2016, est le deuxième album. Ce dernier part plutôt bien, nous offrant un rock énergique, bien qu’un peu brouillon. Malheureusement, c’est ce deuxième aspect qui va prendre le dessus pour frôler assez vite le n’importe quoi. Mais un n’importe quoi pas hyper intéressant. Ensuite, l’album devient plus sage, plus pop, plus maîtrisé, mais sans réellement devenir plus accrocheur. On retiendra tout de même le titre Roses More than Water.

thelifeofpablokanyewestKanye West fait partie de ces noms que je connaissais, sans pour autant être capable de mettre un air ou une chanson sur leur musique. C’est chose faite après avoir écouté The Life of Pablo. Mais je me demande si j’ai bien fait car le résultat est relativement transparent et sans âme. Il fait bien preuve de maîtrise, mais le tout manque passablement de créativité et d’énergie. Il n’échappe pas au cliché de la voix modifiée par réverbération. Certes, il existe une grande variété dans les titres, mais rien n’accroche l’oreille entre le début et la fin.

andtheanoymousnobodydelasoulDe la Soul fait partie de ces noms qui me font sentir plus jeune. Ring Ring Ring a fait partie des titres qui ont marqué mon entrée dans l’adolescence. J’étais donc heureux de les retrouver avec And the Anonymous Nobody. Malheureusement, j’y ai trouvé surtout un hip-hop très statique, maîtrisé certes, mais sans aucune prise de risque. Le résultat est vraiment transparent. Même les titres qui font appel à d’autres artistes ne sortent pas du lot, bien qu’au final les morceaux présentent une certaine variété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.