QUI A TUE LADY WINSLEY ? : Agatha from Turquie

quiatueladywinsleyafficheAu village aussi l’on a de beaux assassinats, chantait Brassens. Il est vrai que le meurtre reste un passe-temps universel en tout temps et en tout lieu. La recherche d’un coupable qui en découle constitue donc également une activité largement pratiquée de par le monde. La plupart des histoires d’enquêtes peuvent donc être facilement transposable d’une époque ou d’un pays à l’autre. Ainsi pourquoi pas faire revivre l’esprit d’Agatha Christie en Turquie de nos jours ? C’est le pari tenté (et plutôt réussi) par Hinter Saleem avec Qui a Tué Lady Winsley ?, comédie policière fort sympathique.

Hinter Saleem s’était fait remarqué sur nos écrans avec l’excellent My Sweet Pepperland. On retrouve dans Qui a Tué Lady Winsley ? sa capacité à aborder un sujet grave, à savoir la condition des Kurdes au Proche Orient, dans des films particulièrement légers. Mais cette légèreté n’enlève rien à la force et à la pertinence du propos, bien au contraire. Et à l’inverse, le plaisir que l’on prend à suivre cette enquête policière finalement très classique n’est en rien alourdit par le fond social et géopolitique pourtant réel. Les esprits chagrins auront trouvé peut-être qu’aucun des deux aspects n’arrive du coup à atteindre des sommets. Personnellement, je trouve cet équilibre audacieux, original et vraiment plaisant.

quiatueladywinsleyHinter Saleem est un réalisateur amoureux de ses personnages et de ses comédiennes et comédiens. Il aime dresser des portraits tendres et souvent un rien moqueurs. Et cet amour qu’il leur témoigne se transmet au spectateur. On aime Qui a Tué Lady Winsley ? pour la galerie particulièrement fournie et abondante de protagonistes. On l’aime aussi pour le talent de ceux qui leur donne vie, au premier rang desquels Mehmet Kurtulus, parfait dans son rôle d’inspecteur taiseux qui bouscule avec détermination une petite société pleine de secrets. On retiendra aussi la présence enivrante de Ezgi Mola, au charme envoûtant. Le film l’est peut-être pas tout à fait, mais assez divertissant pour valoir le détour.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Réalisation : Hiner Saleem
Scénario : Hiner Saleem, Véronique Wüthrich et Thomas Bidegain
Photographie : Andreas Sinanos
Montage : Sophie Reine
Musique : Steve Bouyer et Pascal Mayer
Costumes : Gönül Tiftik
Producteur : Marc Bordure et Robert Guédiguian
Coproducteur : Sadık Ekinci, Emre Oskay, Adnan M. Sapcı et Alican Yazicioglu
Durée : 90 minutes

Casting :
Mehmet Kurtulus : Fergün
Ezgi Mola : Azra
Ahmet Uz : Kasim
Mesut Akusta : Ismail
Ergun Kuyucu : Capitaine Celik
Senay Gürler : Lady Winsley
Turgay Avdın : Burak Ozluk
Korkmaz Aslan : Sercan Birol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.