L’HEURE DE LA SORTIE : Direction inattendue

lheuredelasortieafficheL’effet de surprise est une outil puissant pour emporter l’adhésion du spectateur. Le plus souvent, il est volontaire et découle des ficelles du scénario. Parfois, il provient du fait que l’on s’attendait à quelque chose de précis et que l’on assiste à tout autre chose. Du coup, cela donne un supplément d’enthousiasme qui n’a rien à voir avec le talent du réalisateur et qui est propre à chaque spectateur. Du coup, je ne sais pas si ma critique de L’Heure de la Sortie sera tout à fait objective. Mais cela ne m’empêchera pas de dire du bien de ce film qui reste en toute objectivité surprenant et original.

L’Heure de la Sortie n’a donc rien du film social sur l’éducation que j’imaginais. C’est au final plutôt un polar tirant sur la science-fiction ou le fantastique. En fait, le film est difficile à classer et c’est ce qui fait son charme. L’histoire nous emmène dans des directions inattendues, même si les rebondissements se voient parfois arrivés d’un peu loin. L’idée de base est au final plutôt bien exploitée, même si elle aurai pu l’être mieux. En tout cas, l’ambiance dans lequel nous plonge le film est assez prenante pour que l’on suive l’intrigue avec un intérêt constant, même si là encore Sébastien Marnier aurait pu faire preuve de plus d’audace pour vraiment secouer le spectateur.

lheuredelasortieL’Heure de la Sortie bénéficie de la présence à l’écran de Laurent Laffite, ce qui constitue presque une qualité en soi. Il interprète son personnage, et surtout l’évolution de son état d’esprit, avec assez de justesse et de conviction pour le rendre réellement convaincant. Et par la même le film tout entier. Mais le plus marquant dans ce film en termes d’interprétation reste le casting adolescent. Certains sont vraiment flippants, en particulier la jeune Luàna Bajrami. Espérons pour eux qu’il s’agisse vraiment de rôles de composition. En tout cas, tout cela concourt à la réussite de ce film, original mais un rien frustrant.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Production : Avenue B Productions, OCS, Canal +
Distribution : Haut et Court
Réalisation : Sébastien Marnier
Scénario : Sébastien Marnier, Elise Griffon, roman de Christophe Dufossé
Montage : Isabelle Manquillet
Photo : Romain Carcanade
Décors : Guillaume Deviercy
Musique : Zombie Zombie
Effets spéciaux : Digital District
Durée : 103 min

Casting :
Laurent Lafitte : Pierre
Emmanuelle Bercot : Catherine
Pascal Greggory : Poncin
Grégory Montel : Michel
Luàna Bajrami : Apolline
Thomas Scimeca : Victor
Gringe : Steve
Cyrille Hertel : Eric
Adèle Castillon : Clara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.