TOY STORY 4 : Vers l’infini et c’est tant mieux

toystory4afficheIl est de bon ton ces derniers temps de gloser sur le manque d’imagination et de renouvellement chez les scénaristes. Surexploitation des franchises, suites à n’en plus finir, remake, reboot, prequel… Bref beaucoup de réchauffé et de recettes éculées et peu de nouveautés à se mettre sous les yeux des gourmets cinématographiques. Mais au milieu de tout ça, il reste quand même quelques bonnes raisons de se réjouir. La saga Toy Story en fait partie. Son quatrième volet, sorti ces dernières semaines, démontre avec brio qu’elle n’est toujours pas arrivée au bout de ce qu’elle peut nous offrir. En réalisation du changement dans la continuité, les studios Pixar nous émerveillent une nouvelle fois.

La grande force de la saga Toy Story a toujours été ses personnages. Qu’il s’agisse de jouets prenant vie ne retire rien à leur réelle profondeur et leur profond intérêt. Cela ne retire rien non plus à l’attachement particulièrement fort qu’ils nous font ressentir. Toy Story 4 vient encore enrichir la galerie en continuant de nous surprendre et de nous toucher. Le tout s’adresse avec la même réussite à notre cerveau d’adulte et à notre cerveau d’enfant, entre vraie réflexion et douce nostalgie. La qualité d’écriture du scénario et des dialogues fait vraiment la différence et explique largement le succès de cette saga à nulle autre pareil.

toystory4Toy Story 4 est aussi évidemment un divertissement familial, avec son lot d’aventures, de péripéties et de rebondissements. Le dosage entre action et réflexion autour des personnages est proche de la perfection. Le film nous propose quelques petits moments de bravoure franchement enthousiasmants. L’histoire est soutenue par un souffle épique qui ne laisse pas le spectateur s’ennuyer une seule seconde. Ces deux facettes du film sont réellement en synergie, ce qui lui confère une dimension incomparable par rapport aux autres sagas Pixar, qui sont déjà pour la plupart des nids à petits chefs d’œuvre. Il est tout à fait possible qu’après cette épisode, les producteurs ne résistent pas à la tentation de nous en proposer un cinquième. Bizarrement, on ne s’en plaindra pas.

LA NOTE : 15/20

Fiche technique :
Production : Pixar Animation Studios, Walt Disney Pictures
Distribution : Walt Disney Company France
Réalisation : Josh Cooley
Scénario : Andrew Stanton, Stephany Folsom
Montage : Axel Geddes
Décors : Bob Pauley
Musique : Randy Newman
Durée : 100 min

Casting :
Tom Hanks : Woody
Tim Allen : Buzz Lightyear
Annie Potts : Bo
Tony Hale : Fourchette
Joan Cusack : Jessie
Keegan-Michael Key : Ducky
Jordan Peele : Bunny
Keanu Reeves : Le duc Kaboom
Bonnie Hunt : Dolly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.