TOLKIEN : Mauvais pont

tolkienaffichePuisque tous les chanteurs ayant connu un minimum de succès ont eu droit à leur biopic, il faut bien se tourner vers d’autres catégories d’artistes. Parmi elles, les écrivains constituent un gisement dans lequel il est encore possible de puiser. Et quoi de plus vendeur que raconter l’histoire de l’homme qui aura écrit le roman le plus lu de l’histoire (si on ne considère pas la Bible comme un roman, ce qui peut évidemment se discuter), à savoir J.R.R Tolkien ? Avec ce film, sobrement intitulé Tolkien, on en apprendra plus sur l’histoire de cet homme à la postérité hors du commun. Dommage simplement que le film essaye de manière grossière et maladroite d’établir des ponts entre l’auteur et son œuvre.

L’idée était pourtant séduisante, voire évidente. A quoi bon porter la vie d’un auteur à l’écran si on n’explique pas en quoi elle a influencé son œuvre ? Sauf que dans Tolkien, les liens sont tissés entre des épisodes de l’existence de l’écrivain et le Seigneur des Anneaux… le film !!!! Alors que évidemment, on n’est pas devant le biopic de Peter Jackson. Ce choix malheureux enlève au propos toute crédibilité, sans même parler de profondeur ou d’intérêt. Cela ramène le film au rang de production formatée pour exploiter les pulsions de tous les fans qui se sont sentis obligés d’aller le voir. C’est vraiment dommage car il semble évident que Dome Karukoski avait d’autres ambitions pour son histoire.

tolkienC’est dommage aussi parce que par ailleurs, dans la forme, le film se défend. Nicolas Hoult est plutôt convaincant et Lily Collins permet à son personnage d’être bien plus qu’un simple faire-valoir féminin. La réalisation de Dome Karukoski serait plutôt élégante si elle n’était pas ponctuée des parallèles douteux évoqués plus haut. Il en fait parfois trop. Les scènes de guerre sont notamment d’une lourdeur parfois effroyable. Bref, beaucoup de talent ici, mais utilisé à bien mauvais escient. Resteront de ce film les quelques éléments factuels que le fan de Tolkien en retirera. Mais bon, si c’était juste pour cela, un bon documentaire aurait été beaucoup plus judicieux. On peut donc parler d’un biopic raté.

LA NOTE : 08/20

Fiche technique :
Production : Fox Searchlight Pictures, Chernin Entertainment
Distribution : 20th Century Fox France
Réalisation : Dome Karukoski
Scénario : David Gleeson, Stephen Beresford
Montage : Harry Ylönen
Photo : Lasse Frank Johannessen
Décors : Grant Montgomery
Musique : Thomas Newman
Durée : 112 min

Casting :
Nicholas Hoult : J.R.R. Tolkien
Lily Collins : Edith
Anthony Boyle : Geoffrey Smith
Patrick Gibson : Robert Gilson
Tom Glynn-Carney : Christopher Wiseman
Derek Jacobi : Pr Wright
Colm Meaney : Père Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.