PAPICHA : Un destin, un pays

papichaafficheCertains films vous permettent de prendre conscience du côté dérisoire de certains débats qui enflamment l’actualité. Quand on parle sans fin d’un bout de tissu jusqu’à la nausée, Papicha nous rappelle ce qu’est vraiment l’islamisme et que ses premières victimes, dans une absolue majorité, sont des musulmans, y compris des femmes portant pourtant le voile. Il permet de mieux comprendre le basculement dans l’horreur de la société algérienne au début des années 90. Mais ce film reste avant tout un très beau portrait d’une jeune femme éprise de liberté et pleine d’ambition.

Papicha est un film humaniste, avant même d’être un film politique. C’est par un destin individuel que l’on suit le destin de tout un pays. On ne peut que s’attacher profondément au personnage principal, pourtant pas dénué de défaut. Cette jeune fille force notre admiration en même temps que notre affection. On partage sa colère face à un monde qui s’écroule et les murs qui se dressent. On partage ses espoirs de prouver sa valeur au monde et de trouver le bonheur malgré tout. Et bien sûr, on partage également les moments dramatiques. Ce mélange d’émotions, fortes et sincères, donne toute la dimension de ce film salutaire et bouleversant.

papichaLa jeune Lyna Khoudri vie à son personnage avec une énergie et une conviction d’une grande force. Elle porte réellement le film sur ses épaules et contribue à faire de Papicha une grande réussite. Elle est entourée de nombreux seconds rôles tout aussi formidables. La réalisation de Mounia Meddour est parfaitement maîtrisée, faisant naître une vrai souffle narratif qui porte son récit. Elle évite tout les travers larmoyants dans lequel aurait pu facilement tomber une telle histoire. Elle ne cantonne pas ses personnages dans leur état de victimes, mais rend au contraire un vibrant hommage à celles qui ont résisté. Un hommage qui saura en inspirer d’autres, n’en doutons pas.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : High Sea Productions, The Ink Connection, Scope pictures, Tayda Film, Tribus P Film, Same Player
Réalisation : Mounia Meddour
Scénario : Mounia Meddour, Fadette Drouard
Montage : Damien Keyeux
Décors : Chloé Cambournac
Distribution : Jour2fête
Musique : Rob
Durée : 105 min

Casting :
Lyna Khoudri : Nedjma
Shirine Bouetlla : Wassila
Amira Hilda Douaouda : Samira
Zahra Doumandji : Kahina
Yasin Houcha : Mehdi
Samir El Kahim : Mokhtar
Nadia Kaci : Mme Kamissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.