MIND HIVE (Wire), HOTSPOT (Pet Shop Boys), THE NEON SKYLINE (Andy Shauf) : Toujours verts

mindhivewireParfois on a l’impression de découvrir un nouveau groupe émergeant, avant de découvrir qu’il n’en est rien. Wire est un groupe britannique qui s’est formé dans les années 70. Mind Hive, sorti en 2020, est leur 17ème album. Mais j’avoue que les premières minutes étonnent quelque peu. Cela pourrait presque ressembler à une parodie. Le reste sera plus classique, pour ne pas dire basique et toujours propre sur lui. C’est maîtrisé, mais un peu le cul entre deux chaises. Les textes sont autant joués que chantés. Mais tout cela laisse froid, car jamais leur musique ne parvient à créer l’émotion.

hotspotthepetshopboysNés dans les années 80, les Pet Shop Boys sont d’autres vieux routiers de la scène musicale mondiale. Hotspot est leur dernier album en date. On est tout de suite frappé par leur dynamisme et leur mordant. Ils sont bien dans le style, du coup cela a un charmant goût vintage, qui nous replonge trente ans en arrière. La plupart des titres sont entraînants, voire carrément dansants, même si certains sonnent plutôt comme des balades. Leurs voix restent incomparables et les instrumentations s’avèrent particulièrement élaborées. La qualité des titres restent longtemps très haute et constante, même si l’album ne compte pas de grand tubes en puissance.

theneonskylineandyshaufOn termine avec un artiste canadien, Andy Shauf et son album The Neon Skyline. Cela ravira les amateurs de balade et de musique paisible. Le style est maîtrisé et l’ambiance assez intimiste. Les titres sont variés et de qualité. Les instrumentations sont simples, mais avec des sonorités originales et fort sympathiques. Le résultat est très doux aux oreilles. Au final, l’album souffre tout de même de ne pas compter de titre réellement marquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.