THE PERFECT CANDIDATE : La comédie humaine

theperfectcandidateafficheDe plus en plus de cinéastes issus du monde arabo-musulman porte des œuvres pour défendre la place des femmes dans la société. Haifaa Al Mansour avait été une précurseuse en la matière en signant le magnifique Wadja en 2012. Elle revient cette fois-ci avec The Perfect Candidate, l’histoire d’une jeune femme qui se retrouve, presque par hasard, candidate à une élection municipale en Arabie Saoudite et qui va tout faire pour remporter la victoire. Une histoire au sujet sérieux, mais traité sous un ton de comédie, que l’on devine surtout choisi pour contourner la censure. Il prouve encore une fois que la légèreté peut être une arme redoutable pour porter, sans en avoir l’air, bien haut des messages pourtant très lourds de sens.

Le grand mérite d’Haifaa Al Mansour est d’avoir trouver le parfait équilibre qui lui permet de critiquer de manière forte un patriarcat aux fondements profondément religieux… sans jamais critiquer formellement le poids de la religion ou même le système instauré par le pouvoir. En effet, The Perfect Candidate se concentre sur les femmes et les hommes d’Arabie Saoudite et le regard qu’elles/ils portent les uns sur les autres. Finalement, cela s’avère un excellent choix, car c’est bien parce que chacun le fait vivre, ou simplement l’accepte, que de tels systèmes oppressifs parviennent à survivre. Le film parvient à ne se montrer jamais manichéen. Il n’y a pas de méchant, juste une chape de plomb qui pèse sur tous. Cette réussite se concrétise particulièrement dans une dernière scène, assez attendue certes, mais qui parvient à nous émouvoir profondément. Preuve tout ce qui a précédé qui a fonctionné à la perfection.

theperfectcandidateThe Perfect Candidate permet de découvrir une superbe actrice en la personne de Nora Al Awadh. Elle porte réellement le film sur ses épaules avec son talent, son énergie et son charisme hors norme. Elle parvient surtout à trouver une justesse qui colle parfaitement avec celle du propos. Son personnage n’est pas que sympathique, mais on s’y attache avec une facilité déconcertante et on épouse rapidement ses aspirations qui deviendront un combat. Mais le reste du casting n’est pas en reste avec les deux comédiennes qui incarnent ses deux sœurs, qui se placent dans ses traces. Une preuve éclatante que l’Arabie Saoudite devrait penser à donner à ses habitantes la place qu’elles méritent. Car elle ont un talent fou !

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Haifaa al-Mansour
Scénario : Haifaa al-Mansour et Brad Niemann
Photographie : Patrick Orth
Montage : Andreas Wodraschke
Musique : Volker Bertelmann
Pays d’origine : Drapeau de l’Allemagne Allemagne, Drapeau de l’Arabie saoudite Arabie saoudite
Genre : drame
Durée : 104 minutes

Casting :
Nora Al Awadh : Sara
Dae Al Hilali : Selma
Mila Al Zahrani : Maryam
Khalid Abdulraheem : Abdulaziz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.