PLAYLIST : L’amour toujours

L’amour, l’amour, toujours l’amour… Il façonne nos existences et nous passons notre vie à savoir comment vivre avec pour que le bonheur qu’il nous apporte dépasse définitivement la peine qu’il nous cause parfois. Cela s’appelle grandir, mûrir.. pour ne pas dire vieillir. Il se trouve donc au cœur des innombrables récits d’apprentissage peuplant littérature et cinéma. Playlist n’est définitivement pas le plus profond ou le plus inoubliable d’entre eux. Mais il possède bien assez de qualités pour mériter d’être vu.

Playlist est à la fois une comédie et un film portrait. Le ton est avant tout léger et il est parcouru d’éléments que l’on peut qualifier de gags. C’est plus amusant qu’hilarant, mais cela permet de s’aérer l’esprit de manière fort agréable. Tout les degrés d’humour y sont représentés et certains passages témoignent d’une jolie subtilité. L’histoire n’a guère d’autre but que de nous faire découvrir Sophie, une jeune fille un peu naïve qui a bien du mal à trouver sa place dans le monde et accessoirement l’homme qui l’y aidera. Le film n’a rien d’une comédie romantique finissant en happy-end sucré. Il reste avant tout une jolie réflexion sur les sentiments et la place qu’ils occupent dans notre vie.

Nine Antico signe donc un premier film plutôt réussi. Elle y parvient grâce à un vrai talent artistique, aussi bien dans la mise en scène que dans la photographie (qui ne tient pas qu’au choix du noir et blanc). Mais elle est bien aidée par un casting assez remarquable. Sara Forestier y donne la pleine mesure de son charme et de son talent. On ne peut cependant pas passer sous silence la plus-value apportée par les très nombreux seconds rôles qui peuplent cette histoire, et qui constituent autant de belles rencontres, même pour les personnages quelque peu antipathiques. Cela donne définitivement quelque chose de profondément humain à Playlist et une petite épaisseur supplémentaire à cette comédie pas tout à fait romantique.

LA NOTE : 12/20

Fiche technique :
Réalisation : Nine Antico
Scénario : Nine Antico, Marc Syrigas
Montage : Carole Le Page
Production déléguée : Thomas Verhaeghe, Mathieu Verhaeghe
Durée : 85 minutes

Casting :
Sara Forestier : Sophie
Lætitia Dosch : Julia
Inas Chanti : Louise
Pierre Lottin : Jean
Andranic Manet : Benjamin
Jackie Berroyer : le père de Julia
Grégoire Colin : Jean-Luc
Lescop : Grégoire Daniel
Fejria Deliba : la mère de Louise
Marc Fraize : le formateur aux premiers secours
Sophie Cattani : la gynécologue
Bertrand Belin : narrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.