ROBUSTE : Comme un roc

Gérard Depardieu, c’est un peu l’oncle qui nous fout la honte au mariage, mais qu’on aime quand même parce qu’il fait partie de la famille. Cet acteur fait partie du patrimoine national, entre le côte du Rhone et le reblochon. On a pourtant tout sous la main pour le détester, mais on n’y parvient pas. Et ce n’est pas Robuste qui va changer cette relation paradoxale. En effet, d’un côté, il fait preuve du génie unique qui a fait de lui cette figure centrale du septième art, de l’autre il interprète un personnage frappé par bien des tares qu’on peut trouver chez l’homme qu’il est. Et là aussi, la détestation est impossible.

Pourtant, le personnage interprété par Gérard Depardieu fait face à un alter-ego pour lequel l’affection du spectateur ne souffre d’aucune ambiguïté. La jeune femme à laquelle la formidable Déborah Lukumuena donne vie reste bien le protagoniste central de cette histoire. L’actrice confirme donc son César acquis en 2017 pour son rôle dans Divines. Le film est en fait un portrait croiser entre deux figures que tout pourrait séparer, mais qu’un sentiment partagé de solitude finira par lier malgré tout. Il se distingue par des personnages vraiment marquants, écrits avec suffisamment de talent pour avoir le sentiment d’assister à une œuvre réellement originale.

Copyright Diaphana Distribution

Constance Meyer signe là un premier long métrage d’une très grande qualité. Surtout qu’on peut imaginer que diriger Gérard Depardieu ne doit pas être de tout repos, comme diriger l’acteur qu’il interprète dans Robuste. Elle parvient à livrer un film d’une grande sensibilité, sans jamais devenir contemplatif. Elle nous raconte une histoire aussi solide que profonde. Une réflexion d’une grande richesse sur la différence, le temps qui passe, les regrets qui peuvent naître… Tout cela porté par une narration qui préserve le spectateur de toute forme d’ennui. Bref, un résultat aussi robuste que l’apparence de son interprète principale.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Constance Meyer
Scénario : Constance Meyer, avec la collaboration de Marcia Romano
Photographie : Simon Beaufils
Montage : Anita Roth
Musique : Babx
Production : Isabelle Madelaine
Durée : 95 minutes

Casting :
Gérard Depardieu : Georges
Déborah Lukumuena : Aïssa
Lucas Mortier : Eddy
Megan Northam : Cosmina
Florence Janas : Adeline
Steve Tientcheu : Lalou
Théodore Le Blanc : Gabriel
Lola Dueñas : Magali
François Loriquet : Régis
Florence Muller : Elvire
Georgia Scalliet : Emma
Sébastien Pouderoux : Nicolas Canteret

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.