EN CORPS : A la pointe

Le rapport au corps est un sujet qui se prête particulièrement à la mise en images. En effet, quoi de plus visuel que notre enveloppe qui reste la première chose qui nous définit au regard des autres. Cela est encore plus fort pour celles et ceux dont le corps représente le premier instrument d’expression quand ce n’est pas de travail. Les danseurs entrent dans cette catégorie et le cinéma en a souvent fait des personnages centraux. Le nouveau film de Cédric Klapish, En Corps, s’inscrit dans cette lignée. Et le jeu de mot qui forme le titre nous dit bien à quel point la question du corps constitue son sujet principal.

On retrouve dans En Corps tout ce qu’on a toujours aimé dans le cinéma de Cédric Klapisch. Il nous livre un nouveau portrait particulièrement vivant d’un personnage qu’il parvient à nous faire aimer immédiatement, à travers un mélange de réelle profondeur et d’humour léger. Mais ici, il rajoute une sensualité et une beauté formelle qui ne caractérisait pas forcément son œuvre jusqu’à présent. Cette mue est particulièrement bienvenue tant elle est au service de l’histoire. Bien sûr, la beauté formelle de ce film fait du bien aux yeux. Mais cela paraît presque secondaire face au bien qu’il fait à la tête par le très beau message émouvant et positif qu’elle fait passer.

Copyright Emmanuelle Jacobson-Roques – CQMM

En Corps permet au spectateur moyen comme moi de découvrir la grande artiste qu’est Marion Barbeau. Elle connaît là son premier rôle au cinéma après une brillante carrière de danseuse à l’Opéra de Paris. Là aussi, la mue est totalement réussie. Elle rejoint le clan des gens particulièrement horripilant qui sont talentueux dans tout ce qu’ils entreprennent. Mais on ne va certainement pas la blâmer tant on est touché par la grâce dont elle fait preuve à longueur de scènes. C’est une vraie découverte et on a hâte de la revoir dans d’autres rôles que celui-ci. La choisir aura été une idée brillante de la part de Cédric Klapisch. En fait, son idée la plus brillante aura été de réaliser ce film.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Cédric Klapisch
Scénario : Cédric Klapisch et Santiago Amigorena
Musique : Hofesh Shechter et Thomas Bangalter
Direction artistique : Stephanie Laurent Delarue
Décors : Marie Cheminal
Costumes : Anne Schotte
Photographie : Alexis Kavyrchine
Son : Cyril Moisson, Nicolas Moreau et Cyril Holtz
Montage : Anne-Sophie Bion
Production : Cédric Klapisch et Bruno Levy
Durée : 120 minutes

Casting :
Marion Barbeau : Élise Gautier
Hofesh Shechter : Hofesh
Denis Podalydès : Henri Gautier, le père d’Élise
Muriel Robin : Josiane
Pio Marmaï : Loïc
François Civil : Yann
Souheila Yacoub : Sabrina
Mehdi Baki : Mehdi
Alexia Giordano : Anaïs
Robinson Cassarino : Robinson
Marilou Aussilloux : Aria Gautier
Mathilde Warnier : Mélodie Gautier
Alain Guillo : Alban de Vouvray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.