MORBIUS : Sang dent

Marvel et Jared Leto sont deux choses que j’aime énormément sur cette Terre. Leur réunion sur grand écran pouvait donc avoir quelque chose de très alléchant. Certes, le voir incarner un personnage relativement mineur de l’univers de Spider-Man pouvait laisser circonspect, mais on pouvait se dire qu’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, comme ce fut le cas avec Shang-Chi. Mais malgré mon regard de fan, prêt à devenir très bon public, je ne peux pas non plus tout laisser passer sans broncher. Morbius est un vrai navet qui ne fait pas honneur à Marvel. Si tout ne peut pas être réussi dans un univers aussi vaste, la paresse est un travers difficilement pardonnable.

Des scénaristes inconnus, un réalisateur sans rien de notable à sa filmographie, on ne peut pas dire que les studios se soient vraiment donnés les moyens de faire de Morbius une réussite. Mais même des artistes médiocres pouvaient produire quelque chose de moins affligeant. L’intrigue frôle souvent le ridicule et certains dialogues fleurent bon la série Z. Si tout cela venait d’une prise de risque, comme pour Venom, on n’aurait pu se montrer un minimum magnanime. Mais même pas. Tout cela donne vraiment l’impression que personne n’a vraiment essayé de proposer quelque chose de bon. Du coup, c’est franchement mauvais…

Copyright 2021 CTMG, Inc. All Rights Reserved

Et en plus d’être franchement mauvais, Morbius est relativement laid et plutôt mal réalisé. Les scènes d’action sont hachées, brouillonnes, font mal à la tête au lieu d’impressionner. L’esthétique générale se veut gothique, mais peut être plus simplement qualifiée au mieux de sans intérêt et au pire de moche. Si Daniel Espinosa n’avait jamais percé réellement auparavant, il y a sans doute une raison. Du coup, difficile pour le casting de briller au milieu de tout ça. Jared Leto fait ce qu’il peut, mais semble parfois un peu perdu. Sa partenaire, Adria Arjona parvient à surnager quelque peu et donner un peu de consistance à son personnage. Il faut bien se raccrocher à quelque chose dans ce qui ressemble à un petit désastre, qui fait un peu tâche dans cet univers. Oublions et attendons plutôt avec impatience Doctor Strange.

LA NOTE : 05/20

Fiche technique :
Réalisation : Daniel Espinosa
Scénario : Matt Sazama et Burk Sharpless, d’après le personnage de Morbius créé par Roy Thomas et Gil Kane
Musique : Brian Tyler
Direction artistique : Nigel Evans
Décors : Stefania Cella
Costumes : Cindy Evans
Photographie : Oliver Wood
Production : Avi Arad, Lucas Foster et Matt Tolmach
Durée : 108 minutes

Casting :
Jared Leto : Dr Michael Morbius / Morbius
Matt Smith : Lucien « Milo » Morbius / Hunger
Adria Arjona : Martine Bancroft
Tyrese Gibson : Simon Stroud, agent fédéral
Jared Harris : Dr Emil Nicholas
Al Madrigal : Alberto Rodriguez, partenaire de Simon Stroud
Corey Johnson : Mr Fox
Archie Renaux : Bobby
Michael Keaton : Adrian Toomes / le Vautour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.