CONTES DU HASARD ET AUTRES FANTAISIES : Court bonheur

Si la littérature compte de très nombreux recueils de nouvelles, le cinéma utilise avec une certaine parcimonie la forme du films à sketchs. Comme si le court métrage étant vu comme un exercice de débutants, les réalisateurs s’interdisaient ensuite de raconter des histoires sur des formats plus courts. Certains se l’autorisent néanmoins. Ryūsuke Hamaguchi a triomphé l’année précédente avec Drive My Car, un récit de près de trois heures. Changement de format donc avec Contes du Hasard et Autres Fantaisies, qui nous livre trois récits distincts en deux heures.

Difficile de définir ce qui lie les trois histoires qui composent Contes du Hasard et Autres Fantaisies. Il est beaucoup questions de relations entre les personnes, mais elles sont à chaque fois de nature et dans des configurations différents. Pourtant, il existe une certaine unité entre eux. Une volonté d’explorer l’âme humaine et les sentiments qui la traversent. Le tout avec une forme de retenue et de pudeur toute japonaise. Cependant, le talent de Ryūsuke Hamaguchi nous permet d’en saisir toute la puissance malgré tout. Chaque spectateur ne sera peut-être pas touché de la même façon par chacune de ses histoires, mais ne doutons pas qu’il en trouvera forcément une qui lui parlera et le touchera au cœur.

Copyright 2021 Neopa/Fictive

L’élégance et la sensibilité de Ryūsuke Hamaguchi met merveilleusement bien en valeur son casting, composé d’acteurs peu connus mais qui pourront désormais mettre en avant leur magnifique interprétation dans Contes du Hasard et Autres Fantaisies. Une mention spéciale pour les actrices du dernier sketch, Fusako Urabe et Aoba Kawai, qui forment un duo particulièrement touchants. Si ce film n’est pas aussi marquant que Drive My Car (récompensé par l’Oscar du Meilleur Film Etranger), il confirme la place du réalisateur japonais comme un des cinéastes majeurs de sa génération. Il perpétue la tradition de son pays qui a toujours tiré le 7ème vers le haut. Et ce quel que soit le format !

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation et scénario : Ryūsuke Hamaguchi
Costumes : Fuminori Usui
Photographie : Yukiko Iioka
Durée : 121 minutes

Casting :
Kotone Furukawa : Meiko
Hyunri : Tsugumi
Shouma Kai : Sasaki
Aoba Kawai : Nana
Katsuki Mori : Nao
Ayumu Nakajima : Kazuaki
Kiyohiko Shibukawa : Segawa
Fusako Urabe : Moka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.