RUMBA LA VIE : Pas de deux

Rumba la Vie affiche

Franck Dubosc n’est pas vraiment ma tasse de thé (surtout si c’est du darjeeling), que ce soit en tant que comique ou en tant qu’acteur. Je lui avais cependant reconnu de vraies qualités de réalisateur lorsque j’ai vu Tout le Monde Debout. C’est donc avec une certaine curiosité que j’ai pris mon billet pour Rumba la Vie pour savoir si cette facette de son talent se confirme ou s’il avait bénéficié de la chance du débutant. Curiosité, mais aussi confiance en lisant les critiques plutôt élogieuses. Au final, je vais me joindre au concert de louanges, tant ce film représente une belle réussite à beaucoup de points de vue.

Haut la France du bas

A une époque où les questions sociétales sont traités avec beaucoup de manichéisme et d’agressivité, Rumba la Vie nous offre une jolie leçon d’humanité. Il est rare de voir ce que certains appellent, avec beaucoup de condescendance, la France d’en bas ainsi représentée à l’écran sans aucun jugement, ni misérabilisme. Le personnage de Franck Dubosc n’est ni meilleur, ni pire que ce qu’il pourrait être dans vraie vie. Cela le rend d’autant plus attachant et empêche surtout l’histoire de devenir mièvre. On regrettera simplement le manque de crédibilité d’une des péripéties relativement importante. Mais au-delà de ce défaut plutôt mineur, le résultat se montre particulièrement convaincant.

Rumba la Vie
Copyright Arnaud Borrel – 2022 GAUMONT – POUR TOI PUBLIC PRODUCTIONS – TF1 FILMS PRODUCTION – UMEDIA

Louna Espinosa éblouissante

Rumba la Vie nous offre également une splendide révélation. La jeune Louna Espinosa est tout simplement éblouissante et crève l’écran par son talent et son charme. Elle éclipserait presque son partenaire, qui pourtant livre une prestation sans faute. Franck Dubosc metteur en scène dirige à le perfection Franck Dubosc comédien, d’une remarquable justesse. On saluera aussi les apports non négligeables d’un duo de savoureux seconds rôles incarnés par Marie-Philomène Nga et Jean-Pierre Daroussin. Ils insufflent un vrai supplément d’âme à cette histoire qui n’en manquait déjà pas. Au final, Franck Dubosc confirme son réel talent de metteur en scène. On attend donc désormais son troisième film avec une réelle impatience.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation et scénario : Franck Dubosc
Photographie : Ludovic Colbeau-Justin
Montage : Samuel Danési
Décors : Arnaud Putman
Costumes : Isabelle Mathieu
Musique : Sylvain Goldberg et Matteo Locasciulli
Production : Sidonie Dumas
Production déléguée : Marc Vadé
Durée : 103 minutes

Casting :
Franck Dubosc : Tony
Louna Espinosa : Maria Rodriguez
Jean-Pierre Darroussin : Gilles
Marie-Philomène Nga : Fanny Massamba
Karina Marimon : Carmen Rodriguez Llorca
Catherine Jacob : Josy
Michel Houellebecq : Docteur Mory
Marie Vincent : Annick
Philippe Uchan : Philippe

Fiche Allociné : https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=280743.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.