FALLING OFF THE LAVENDER BRIDGE (Lightspeed Champion) : Une vraie bonne surprise

fallingoffthelavenderbidgelightspeedchampionBon depuis quelques temps, je me procure (par un moyen mystérieux que je ne dévoilerai pas ici…) des albums dont j’ignore tout à la base mais dont j’ai lu une bonne critique. Pour l’instant, il y’a eu du bon, du pas mal, du sympa et du pas très bon aussi, reconnaissons-le. Il manquait jusqu’alors une vraie bonne surprise et surtout un album bon de bout en bout. La voilà avec Falling Off The Lavender Bridge, du groupe Lightspeed Champion.

Lightspeed Champion est un groupe britannique, composé de membres de divers autres groupes encore moins connus. Je vous épargnerai donc la liste des contributeurs à cet album. Sachez juste qu’ils sont nombreux, ce qui est tout à fait révélateur de la richesse de cet album. On tourne autour de l’univers de la pop, mais les morceaux sont assez différents les uns des autres, ont parfois une vraie personnalité et surtout sont tous de grande qualité…

…Oui bon allez, je l’avoue, je n’aime pas trop le huitième morceau, Salty Water, qui est pour moi en retrait par rapport aux autres. Mais bon, la perfection n’étant pas de ce monde, on pardonnera aisément à Lightspeed Champion ce léger faux pas qui ne remet en rien en cause le plaisir que l’on a à écouter Falling Off The Lavender Bridge.

Cet album n’est dont pas du tout de la « brit pop » qui se regarde le nombril et espère surfer sur la vague crée il y’a 15 ans par Oasis et Blur et qui n’en finit pas de faire naître de nouveaux groupes. Les influences qui viennent nourrir la musique de Lightspeed Chamipon sont beaucoup plus larges et ouvertes, avec un peu de folk et de country. Et pas d’électro ! Bibi content !

Falling Off The Lavender Bridge sera plutôt à ranger dans la moitié calme de votre discothèque. Mais cela n’est pas synonyme une seule seconde d’ennuyeux. Certaines chansons sont même très dynamiques et entraînantes, mais toujours avec un son doux qui n’agressera pas les oreilles les plus sensibles. Il a donc ses chances pour séduire un large public, même les allergiques aux musiques stéréotypées, qui semblent produites à la chaîne. Car Lightspeed Champion affirme une vraie personnalité avec ce premier album.

Pour finir, je voudrais encore une fois souligner la densité de cet album qui, à part la malheureuse exception que j’ai déjà cité, ne contient vraiment que des titres remarquables. C’est assez rare de marier à ce point qualité et diversité, surtout chez un groupe dont la notoriété est quand même plus que limitée. C’est d’ailleurs vraiment dommage et ce n’est pas le second album, sorti tout récemment, qui semble avoir vraiment changé les choses. Reste à espérer que le bouche à oreille finira par porter ses fruits. J’espère y avoir contribuer avec cette critique élogieuse, mais tout à fait sincère.

Avant de nous quitter, un petit tour des morceaux qui forment Falling Off the Lavender Bridge.

1.: Number One
Pas vraiment un morceau, mais une introduction de 24 secondes pour lancer l’album.

2.: Galaxy Of The Lost
Un titre très dynamique qui fut le single de cet album et qui nous permet surtout d’admirer une superbe partie vocale.

3.: Tell Me What It’s Worth
Un son plus pop-rock, mais qui fonctionne vraiment bien

4.: All To Shit
Un court morceau où la voix est encore une fois parfaitement mise en valeur.

5.: Midnight Surprise
Le son est ici plus dissonant, mais auquel la partie vocale donne une forte personnalité… Heureusement car le morceau dure près de 10 minutes.

6.: Devil Tricks For A Bitch
Une chanson très simple, très épurée, accompagnée au violon. Le résultat est néanmoins très intéressant.

7.: I Could Have Done This Myself
Un son très pop, plus classique, mais toujours aussi agréable pour les oreilles.

8.: Salty Water
Le titre un peu en retrait des autres, aux accents plus durs et plus tristes.

9.: Dry Lips
Une chanson qui part pour être transparente, mais qui finit par décoller pour s’achever brillamment.

10.: Everyone I Know Is Listening To Crunk
Un excellent morceau plus d’entrain et de personnalité.

11.: Let The Bitches Die
Un duo en forme de dialogue. Très réussi une nouvelle fois.

12.: No Suprises (For Wendela)/Midnight Surprise, No Suprise (For Wendela)/Midnight Surprise
Un titre pop classique pour finir, mais qui reste excellent.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.