MEMORY ALMOST FULL (Paul Mc Cartney) : Ah si Paul se lâchait !

memoryalmostfullpaulmccartneyAprès un album de Ringo Starr, me voilà à vous parler de l’album d’un autre ex-Beatles, lui aussi vivant, Paul Mc Cartney. Sorti en 2007, Memory Almost Full confirme qu’il est bien une valeur sûre de la scène musicale mondiale. Mais aussi qu’en solo, on est moins performant que tous ensemble.

Rock-pop-folk, Paul Mc Cartney tourne autour de ces genres avec des bonheurs diverses. En tout cas, il arrive relativement bien à éviter de faire du Beatles à tous les coins des chansons. Bien sûr, quelques fois, on sent tout de même le son de Liverpool remonter à la surface, mais c’est souvent assez diffus. On serait donc tenté de dire qu’il nous offre vraiment un son bien à lui, sauf que Memory Almost Full ne brille pas non plus spécialement pas son originalité. Si on reconnaît bien la voix de Paul Mc Cartney, la plupart des titres pourraient tout aussi bien être chantés par tout un tas d’autres groupes.

Memory Almost Full souffre en fait de l’absence de titres phares qui sortent vraiment du lot. Certes, il contient quelques ballades constituant les meilleurs titres de l’album, mais jamais rien attirant vraiment l’attention. Mais il n’y pas non plus de titres réellement mauvais, au pire certains sont transparents. Un album homogène donc, qui se laisse écouter, sans être pour autant inoubliable.

Pourtant, on sent quelque fois que la créativité débridée du temps des Beatles pourrait pointer son nez. Mais il y’a à ces moments-là une certaine retenue vraiment dommageable. Les moments les plus originaux et créatifs apparaissent comme bridés. Paul Mc Cartney ne se lâche vraiment jamais dans Memory Almost Full et on peut le regretter. Si cela avait été le cas, peut-être que certains titres auraient été ratés, mais, à n’en pas douter, certains seraient vraiment excellents, à la hauteur de la réputation de leur interprète ce qui n’est pas peu dire.

Memory Almost Full est donc un album sympathique d’un artiste qui n’a plus rien à prouver à personne. Mais on peut peut-être justement regretter qu’il n’en profite pas pour vraiment donner totalement libre court à son imagination. Cette dernière a quand même donné naissance à des pans entiers de notre culture musicale contemporaine.

N.B : à noter que ce CD est accompagné d’un CD bonus, contenant quatre plages : 3 titres dont un excellent et une longue interview. On peut vraiment discuter de son utilité à part pour les fans absolus de Paul Mc Cartney.

Faisons le tour des titres que l’on trouve sur Memory Almost Full

1.: Dance Tonight
Une titre country-folk pour commencer, un rien lancinant. On se demande même où sont les couplets.

2.: Ever Present Past
Un rock un peu new wave, sympathique, mais sans plus.

3.: See Your Sunshine
Un petit côté Beatles pour ce morceau… Mais en moins imaginatif qu’à la grande époque.

4.: Only Mama Knows
Un titre plus rock, mais sans vraiment se lâcher.

5.: You Tell Me
Une ballade assez jolie.

6.: Mr Bellamy
Un titre qui aurait pu figurer sur l’album Sgt Pepper si on ne sentait pas autant une créativité en dedans.

7.: Gratitude
Un titre sans grand intérêt, malgré les poussées de voix de Paul Mc Cartney

8.: Vintage Clothes
Un morceau très classique du style Mc Cartney, mais au final très bon.

9.: That Was Me
Un titre plus rock, la voix se faisant plus grave, mais manque un tantinet d’énergie.

10.: Feet In The Clouds
Une petite chanson avec une instrumentation très simple, plutôt réussie, même si elle part un peu en sucette par moments

11.: House Of Wax
Une chanson plus sombre… mais transparente.

12.: End Of The End
Une très belle ballade très émouvante sur la mort. Le meilleur titre de l’album assurément.

13.: Nod Your Head
Un rock pour finir, mais ce n’est pas vraiment le domaine où Paul se sent à l’aise et ça s’entend.

CD Bonus :

1.: In Private
Une instrumentation sans grand intérêt

2.: Why So Blue
Une ballade un peu sombre et mélancolique, mais très réussie

3.: 222
Un titre élécro-jazz, mais quand même plus jazz qu’électro

4.: Interview

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.