ONLY BY THE NIGHT (Kings of Leon) : Beaucoup de talent, pas encore de génie

onlybythenightkingsofleonTravailler en famille n’est pas toujours gage de stabilité dans le monde du rock. La fin du groupe Oasis est là pour le prouver. Mais il est d’autres groupes pour montrer que la concorde familiale peut perdurer malgré le succès. Comme les Kings of Leon par exemple. Un groupe américain formé de trois frères et un cousin et qui a déjà signé quatre albums, dont ce Only by the Night, sorti en 2008. Un album qui a révélé le groupe au monde entier, notamment grâce au single Sex On Fire.

Les Kings of Leon sont généralement classés dans la catégorie rock alternatif. Bon, un jour, il faudra peut-être m’expliquer à quoi ce genre musical est une alternative… Enfin, c’est un autre débat. Personnellement, je dirais simplement que c’est du rock, avec un chanteur, un guitariste, un bassiste, un batteur. Bref, du grand classique.

Classique est d’ailleurs le mot qui me vient à l’esprit en pensant à Only by the Night. Mais ceci n’a rien de réellement péjoratif car les Kings of Leon constituent un des groupes les plus talentueux de la scène actuelle. Une maîtrise artistique très prononcée et qui découle sur une musique sans défaut. C’est propre, carré, soigné. Jamais le groupe ne semble perdre le contrôle et chaque note, chaque accord est à sa place, là où il doit être, quand il doit être et comme il doit être.

Only by the Night est donc un excellent album qui s’écoute avec un vrai plaisir. On appréciera le vrai travail artistique du groupe, qui ne se moque pas de son auditeur. Comme tout bon album de rock, on retrouve dans celui-ci l’alternance entre morceaux énergiques et ballades. Bizarrement, il se termine pas trois titres plus sombres, qui se ressemblent beaucoup et qui sont de loin les moins bons. Enfin, on leur pardonnera d’avoir un peu faibli sur la fin. Enfin, le premier titre n’est pas génial non plus. Heureusement, entre les deux, ça vaut largement le coup !

Mais vous l’aurez peut-être senti, j’ai quand même un petit bémol à exprimer à propos de Only by the Night. On va dire que aime bien châtie bien, alors je leur reconnais assez de talent pour pouvoir leur faire cette petite remarque. A force de maîtrise, leur musique perd un peu son esprit rock’n’roll parfois. C’est évident au niveau de la voix de Caleb Followhil qui garde une maîtrise parfois superflue. Le meilleur titre de l’album est pour moi Manhattan, le seul où il lâche vraiment les chevaux à ce niveau-là.

Les Kings of Leon maîtrisent à la perfection les fondamentaux du rock. C’est indispensable pour devenir un grand groupe, ce qu’ils sont incontestablement. Mais pour devenir un très grand, il faut savoir s’appuyer dessus pour donner toute la mesure de créativité et accepter de perdre parfois un peu le contrôle. Si un jour, ils y arrivent, ils pourront incontestablement faire de grandes choses et devenir l’égal de Muse, pour ne citer qu’eux.

Only by the Night est donc un excellent album, preuve d’un immense talent de la part des Kings of Leon. Mais le talent n’est pas tout à fait le génie. Et si on sent que ce dernier est à portée de guitare, on sait bien que ce dernier petit pas s’apparente parfois à un bien long chemin… C’est beau ce que je dis !

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur Only by the Night.

1.: Closer
Un morceau un peu psychédélique qui ne constitue pas une formidable ouverture.

2.: Crawl
Un morceau rock des plus classiques, propre, mais sans plus.

3.: Sex On Fire
Un single plein d’énergie.

4.: Use Somebody
Un autre single : une ballade rock assez réussie qui démontre une grande maîtrise.

5.: Manhattan
La voix du chanteur se lâche quelque peu et c’est tout de suite très bon.

6.: Revelry
Une ballade classique, encore une fois pleine de maîtrise.

7.: 17
Un morceau un peu plus transparent.

8.: Notion
Beaucoup de conviction, mais pas encore de réelle fantaisie.

9.: I Want You
Un morceau long, sombre et un peu chiant pour tout dire.

10.: Be Somebody
Dans la même veine que le titre précédent.

11.: Cold Desert
Un troisième titre assez similaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.