ICKY THUMP (The White Stripes) : Chant du cygne ?

ickythumpthewhitestripesJe crois bien que j’aime The White Stripes. Les lecteurs de mon avis sur Get Behind Me Satan en sont déjà convaincus. Après que je vous ai parlé de Icky Thump, je pense que plus personne n’aura de doute à ce sujet. De toute façon, ce n’est pas vraiment un scoop, puisque ce n’est pas comme si le groupe ne comptait pas des millions d’adeptes à travers le monde. Il faut dire qu’ils forment définitivement un des groupes les plus imaginatifs de la première décennie du 21ème siècle et chacun de leur album est un vrai petit bijou.

Icky Thump est sorti en 2007 et reste à ce jour leur dernier album en date. Et peut-être le dernier tout court, puisque le groupe a annoncé sa séparation tout récemment. Mais bon, il y a des nouvelles que l’on essaye d’oublier et on se dit qu’aucune erreur n’est irréparable. Surtout que les membres du groupe ne seront pas nombreux à convaincre, puisque The White Stripes est un duo. Espérons donc que Jack et Meg White revienne sur cette funeste erreur.

En attendant, Icky Thump pourra rester dans les mémoires comme leur chant du cygne, tant cet album regorge de qualités. Certes, tous les albums du groupe sont de cet acabit, mais celui-là frôle la perfection. Tous les titres constituent de vrais moments de bonheur musical, emplis de l’énergie et de la créativité qui ont toujours caractérisé ce groupe. Chaque plage renouvelle le bonheur de les entendre nous livrer une nouvelle création.

On peut reprocher éventuellement à Icky Thump de ne pas recéler un titre phare, un tube inoubliable. Cela n’est pas complètement faux, mais on ne peut pas non plus écrire Seven Nation Army à chaque fois. Mais si rien ne se détache vraiment, c’est aussi que le niveau moyen est tellement élevé qu’aller plus haut tiendrait du miracle. The White Stripes en est capable, mais il serait bien sévère de leur reprocher de ne pas en avoir accompli un cette fois-ci.

Icky Thump constitue donc un pur moment de rock et de créativité bruts. Beaucoup de titres sont ancrés dans au cœur de la tradition du rock US. Mais un rock US totalement réinventé et passé à la moulinette du génie de The White Stripes. Il en ressort un son à la fois familier, mais totalement original et inimitable. Après, la voix de Jack White fait le reste pour rendre chaque chanson véritablement unique et puissante.

Mais The White Stripes sait aussi nous surprendre totalement avec des sonorités totalement inattendues. On notera notamment un passage aux sonorités celtiques (les titres Prickly Thom But Sweetly Worn et St Andrew) et un très beau morceau de pure folk (Effect and Cause) qui achève magnifiquement un album qui doit figurer dans toute discographie rock digne de ce nom. En fait, tous les albums de ce groupe doivent y prendre place !

Au final, Icky Thump est trop bon pour que le groupe s’arrête là ! En attendant, que le duo reprenne ses esprits, on pourra sans jamais se lasser se repasser Icky Thump encore et encore… et espérer !

Avant d’en finir, faisons le tour des titres qui font de cet album un petit chef d’œuvre.

1.: Icky Thump
Un son rock dur, puissant, imaginatif et surtout génial.

2.: You Don’t Know What Love Is (You Just Do What You’re Told)
Le principal single de l’album, entraînant, aux sonorités plus country, mais toujours excellent.

3.: 300 MPH Torrential Outpour Blues
Une ballade où la voix de Jack White est tout simplement parfaite.

4.: Conquest
Sonne comme la musique d’un western… Mais un putain de bon western !

5.: Bone Broke
On revient aux sources du rock US et c’est bon !

6.: Prickly Thorn But Sweetly Worn
Accents irlandais et celtiques pour un titre surprenant.

7.: St Andrew (The Battle Is In The Air)
Petit intermède sur le même ton celtique.

8.: Little Cream Soda
Un morceau qui tire sur le metal, mais la voix rend le son vraiment unique.

9.: Rag And Bone
Un rock énergique et innovant. Du pur The White Stripes !

10.: I’m Slowly Turning Into You
La voix est ici particulièrement mise en avant et Jack White la maîtrise à la perfection.

11.: Martyr For My Love For You
Calme et sombre, mais toujours aussi prenant.

12.: Catch Hell Blues
Un titre plus brouillon, moins maîtrisé, mais on ne leur en voudra pas trop.

13.: Effect And Clause
Un morceau country-folk enjoué et génial pour finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.