PLANET EARTH (Prince) : Prince n’est pas mort

planethearthprincePrince est un des noms les plus légendaires de la scène musicale mondiale. Mais les légendes renvoient souvent au passé. Il est vrai qu’il est difficile de citer une seule chanson qu’il ait écrite depuis l’album Diamonds and Pearls, et son tube Cream…, il y a tout juste 20 ans. 20 ans, une paille… Pourtant depuis cette date, l’homme aux multiples pseudonymes a sorti pas moins de 17 albums…Une paille également. Et parmi eux, ce Planet Earth, sorti en 2007.

J’avoue que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avant d’écouter cet album. Sa réputation d’artiste excentrique, hyper créatif et productif pouvait le conduire vers un peu un peu tout et n’importe quoi. Mais les premières notes m’ont tout de suite montré que Planet Earth est un album tout ce qu’il y a de plus classique et maîtrisé, pour un artiste qui a toujours navigué entre le funk et le rock.

Planet Earth est la création d’un musicien qui maîtrise parfaitement son art. Par contre, on n’y trouve pas l’étincelle de génie, la créativité débridée que l’on pouvait attendre de Prince et sa si longue et si riche carrière. C’est propre, c’est très agréable à écouter, mais rien de véritablement original, de radicalement différent ou d’incontestablement inoubliable. Pas de nouveau Purple Rain qui se cacherait dans cet album relativement passé inaperçu, ni le côté très subversif que sa musique a toujours véhiculé tout au long des années 80 et au début des années 90.

Bon voici, l’avis relatif à la renommé de son interprète. Mais si on raisonne dans l’absolu, Planet Earth est album de qualité. Le son est plutôt rock, avec ici et là les accents funk ou jazz qu’on lui a connu au début de sa carrière. Certains titres tirent même sur la pop. On se situe donc dans un domaine musical où l’offre est surabondante, mais cet album se démarque par des qualités mélodiques assez rares.

En effet, si Planet Earth possède bien une touche lui donnant tout de même une vraie personnalité, c’est pas l’aspect très mélodique des titres, quelque soit leur tonalité générale. Même quand le rythme est plus rock, plus énergique ou dynamique, la ligne mélodique reste très claire. Le piano est souvent très présent, sur lequel vient se poser la voix unique de Prince. Cela contribue néanmoins à l’aspect un peu lisse de cet album, où on aimerait parfois que la maîtrise cède le pas à une créativité débridée.

Planet Earth est un album très homogène. Aucun titre n’est à jeter, même si à l’inverse aucun ne se détache vraiment. Mais cette constance fait au final la différence pour que le plaisir soit réel, à défaut d’enthousiasme compulsif. On se laisse quand même bercer par les belles mélodies et les titres les plus énergiques arrivent à nous faire taper du pied. On ne va pas non plus se laisser contrarier par le fait que Prince soit peut-être désormais simplement un brillant artiste et non plus un pur génie créatif. Certains aimeraient lui arriver à la cheville, même aujourd’hui. Certains qui vendent beaucoup d’album et passent en boucle à la radio…

Planet Earth est donc dans l’absolu un album de qualité, naviguant entre rock et funk. Cependant, il faut peut-être oublier le passé de son auteur pour l’apprécier totalement.

Pour finir, faisons le tour des titres de Planet Earth.

1.: Planet Earth
Accents funk pour cette ballade simple, où la voix de Prince est parfaitement mise en valeur.

2.: Guitar
Un rock jazzy un peu rétro et pas mal du tout.

3.: Somewhere Here On Earth
Une ballade douce et sucrée, pleine de charme.

4.: One U Wanna C
Un rock assez punchy, mais au final très classique.

5.: Future Baby Mama
Ballade plus funky et sensuelle.

6.: Mr Goodnight
Entre funk et rap, très mélodique néanmoins et qui rappelle ce que faisait Prince dans les années 80.

7.: All The Midnights In The World
Ballade douce et sucrée.

8.: Chelsea Rodgers
Funk dynamique, mais qui manque une petite étincelle.

9.: Lion Of Judah
Jazzy et parfaitement maîtrisé, à défaut d’être génial.

10.: Resolution
Titre rock jazzy classique et sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.