MELODY (Sharleen Spiteri) : Elle brille autant en solo qu’au Texas

melodysharleenspiteriIl y’a des groupes qui vous accroche l’oreille adolescent et qui ensuite ne vous lâche plus. Ce n’est pas tant qu’ils soient objectivement les meilleurs, juste qu’ils vous ont procuré vos premières vraies émotions musicales avec votre cerveau d’adulte et vous gardez pour eux une affection toute particulière. De mon point de vue, Texas en fait partie. Leur album Rixs Road a été un des premiers CD que j’ai emprunté à la Médiathèque de Bourges et la K7 audio que j’en ai tiré fut une de celles que je l’ai le plus écoutée. Du coup, c’est avec beaucoup de curiosité et d’envie que j’ai écouté Melody, le premier album solo de Sharleen Spiteri, la chanteuse du groupe.

Petit rappel, la jeune femme, même si elle commence à ne plus tout à fait être jeune, est une Ecossaise, née en 1967. Je sais, ça ne se fait pas de révéler l’âge des femmes, mais je ne fais que relayer l’information depuis Wikipedia. Elle a donc connu le succès avec le groupe Texas de 1985 à 2005 et la sortie de Red Book. Depuis, elle a donc sorti deux albums solos. Melody, dont il est question ici, sorti en 2008 et The Movie Songbook, en 2010. Les amateurs de potins seront ravis de savoir qu’elle est très amie avec Thierry Henry, qui a dédicacé un de ses buts à la naissance de sa fille, mais que, non, ils n’ont jamais été ensemble !

Bref, revenons plutôt à Melody. Ce qui caractérise cet album, c’est que l’on retrouve largement le son de Texas, mais pas que. Sharleen Spiteri profite de son envol en solitaire pour élargir son univers musical. A la fois, si une carrière solo ne sert pas à ça, autant rester avec son groupe. On reste certes généralement dans un univers pop-rock mélodique, mais elle ose donner plus de personnalité à sa voix. Parfois sensuel, parfois très dynamique, cet album est tout sauf monotone. Elle donne une sonorité peut-être plus jazz et plus folk à sa musique. Mais que le fans se rassurent, on trouve tout de même plusieurs titres qui rappellent de près ce qu’elle faisait avec Texas.

La plus grande qualité de Melody, c’est sa densité. Il n’y a aucun titre à jeter, même aucun qui soit un tant soit peu en retrait des autres. On prend donc beaucoup de plaisir à l’écouter de cet album de la première à la dernière plage, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Si je dois ressortir tout de même quelques titres particulièrement bons, j’en choisirais trois. I Wonder, une ballade énergique, révélatrice d’une très grande maîtrise artistique. I’m Going to Haunt You, où Sharleen Spiteri met beaucoup de personnalité et semble vraiment dialoguer avec l’auditeur. Et enfin, Where Did it Go Wrong qui permet vraiment d’apprécier sa voix, pas la plus spectaculaire qui soit, mais qui est ici parfaitement mise en valeur.

On n’aurait évidemment été déçu si Melody n’avait pas été à la hauteur de la carrière de Sharleen Spiteri avec Texas. Un telle figure de la musique prenait un vrai risque en entamant une carrière solo. Ce cap n’a pas toujours donné des résultats très heureux pour beaucoup d’artiste, ou du moins n’a pas toujours présenté un grand intérêt. Cet album est quant à lui vraiment réussi, ravira les fans du groupe, mais aussi un très large public.

Melody est donc à mettre dans toutes les bonnes discothèques, de 7 à 177 ans.

Pour finir, faisons le tour des morceau que l’on trouve sur Melody.

1.: It Was You
Un excellent titre jazzy et entraînant.

2.: All The Times I Cried
Un titre plus harmonieux, très “Texas”, mais en plus sensuel.

3.: Stop I Don’t Love You Anymore
Un morceau plus rythmé, plus dynamique, mais toujours très bon.

4.: Melody
Un titre plus sombre, mais très mélodique.

5.: I Wonder
Une ballade énergique et surtout magnifique.

6.: I’m Going To Haunt You
Sharleen Spiteri crée une sorte de conivence avec son auditeur.

7.: Don’t Keep Me Waiting
Un morceau très dynamique, très entraînant.

8.: You Let Me Down
Une belle ballade mélancolique.

9.: Where Did It Go Wrong
Un titre très énergique, tout en restant mélodieux et où la voix est superbe.

10.: Day Tripping
Sonne comme du Texas très classique, mais c’est toujours aussi bon.

11.: Francoise
Une jolie petite ballade pour finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.