AS I AM (Alicia Keys ) : Potentiel inexploité

asiamaliciakeysPendant longtemps, j’ai associé le nom d’Alicia Keys avec une chanteuse de musique de pouffes. Peut-être parce qu’elle est très belle et afro-américaine, comme quoi le cliché est une maladie qui s’attrape facilement. Or, il n’en est rien puisqu’il s’agit bien d’une vraie auteur-compositeur de soul, dont la plupart des titres sont simplement accompagnés au piano. Une véritable artiste donc, statut confirmé avec cet album, As I Am, sorti en 2007. Mais cela n’empêche pas de pouvoir formuler plusieurs critiques.

Alicia Keys a connu un succès foudroyant dès son premier album, Song in a Minor, sorti en 2001 et qui s’est vendu à 12 millions d’exemplaires et lui a valu 5 Grammy Awards. Ces trois autres albums ont tous connus un grand succès et ont occupé, comme certains de ses singles, le premier rang des ventes aux Etats-Unis et dans d’autres pays. As I Am s’est écoulé à 6 millions d’exemplaires, dont plus de 700 000 lors de la semaine qui a suivi sa sortie.

Pour commencer, je vais aller directement au sujet qui fâche, à savoir la voix d’Alicia Keys. Ou plutôt, l’utilisation qu’elle en fait. Soyons clair, elle n’est pas Aretha Franklin. Sa voix est chaude et très mélodieuse lorsqu’elle est sur un registre lent, mais sans atteindre une profondeur extraordinaire. Du moins, pas au point d’assurer à elle seule l’intérêt pour un titre. La mélodie doit également suivre. Et quand elle pousse sa voix et rendre dans un registre plus énergique, elle a trop souvent tendance à se mettre à crier plutôt qu’à chanter. On peut notamment citer No One, Where do we Go from Here et Sure Looks Good to Me. Bon, on reste loin de Lara Fabian, rassurez-vous, mais la perte de maîtrise est indéniable. Pourtant, il y quelques titres, Prelude to a Kiss notamment, où elle arrive parfaitement à marier les deux, ce qui en fait un des tous meilleurs de As I Am.

Plus globalement As I Am est un album plutôt inégal, sans être particulièrement varié. On reste le plus souvent sur le registre de la ballade douce et mélodique. Parfois, cela fonctionne à la perfection, d’autre un peu moins. Du coup, on trouve beaucoup de titres qui, sans être foncièrement mauvais, ne présentent pas intérêt immense. On a parfois l’impression d’être face à une Norah Jones de deuxième division. Et il manque vraiment un ou deux titres phare pour nous faire vraiment oublier les petits moments de faiblesse.

Je viens peut-être de porter un regard un peu sévère sur ce As I Am. Mais c’est surtout au regard de l’incontestable potentiel de l’artiste qu’il est un peu décevant. On sent bien que l’on est pas face à une œuvre commerciale totalement formatée, mais il manque cette étincelle qui transforme le talent en génie. Il y a sur le marché de la musique bien des voix plus intéressantes que la sienne, même si on les cantonne souvent à chanter des textes sans intérêt sur des musiques qui n’ont guère plus. Les mélodies d’Alicia Keys sont effectivement très belles, mais elle n’arrive que trop peu souvent à nous transmettre totalement l’émotion qu’elles devraient véhiculer.

A I Am est donc un album qui m’a un peu déçu, beaucoup frustré. Mais Alicia Keys est incontestablement une artiste à suivre et qui a le talent pour durer et faire mieux.

Pour finir, un petit tour des titres de cet album.

1.: As I Am (intro)
Petite introduction au piano.

2.: Go Ahead
Un titre au rythme lent, tout en maîtrise, où la voix se fait chaude et jazzy.

3.: Superwoman
Une ballade épurée où la voix est très bien mise en valeur.

4.: No One
Des accents tristes pour ce morceau où la voix, trop poussée, ressemble à un cri.

5.: Like You’ll Never See Me Again
Un titre assez évaporé. Mouais…

6.: Lesson Learned – Keys, Alicia & John Mayer
Très joli morceau calme et apaisant.

7.: Wreckless Love
Plus dynamique, sans être pour autant hyper entraînant.

8.: Thing About Love
Un titre très épuré, langoureux, mais un peu mou du genou.

9.: Teenage Love Affair
Dynamique, jazzy, très bon !

10.: I Need You
Un titre maîtrisé, mais un peu la portée entre deux chaises, entre calme et dynamisme.

11.: Where Do We Go From Here
A nouveau tendance à crier au lieu de chanter.

12.: Prelude To A Kiss
Morceau épuré, au piano. La voix est poussée, mais reste mélodieuse cette fois-ci.

13.: Tell You Something (Nana’s Reprise)
Une ballade simple mais qui fonctionne.

14.: Sure Looks Good To Me
Encore du cri…

15.: Another Way To Die (Quantum Of Solace/bonus track) – White, Jack & Alicia Keys
Un morceau à l’image du film… sans grand intérêt.

16.: Doncha Know (Sky Is Blue) (bonus track)
Un titre très r’n’b, sensuel et parfaitement maîtrisé.

17.: Saviour (bonus track)
Très bon morceau dynamique et entraînant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.