THE SELDOM SEEN KID (Elbow) : Courant alternatif

theseldomseenkidelbowEt oui encore un groupe de rock anglais… Allez, ne râlez pas, c’était ça ou de la musique de pouffes. Bon, c’est vrai que je n’écoute pas que ça, mais quand on pioche un peu au hasard, on tombe souvent dans une ou l’autre de ces deux catégories. Cette fois, je vais donc vous parler d’Elbow et de leur album the Seldom Seen Kid. Un album qui aurait vraiment pu être excellent s’il n’était pas quelque peu inégal.

Elbow possède un légère originalité par rapport à ses collègues d’Outre-Manche. Il y a bien un chanteur, un guitariste, un bassiste et un batteur. Mais le groupe possède un cinquième membre, préposé au clavier. Bon, ce n’est pas non plus hyper révolutionnaire, mais comme, avouons-le, beaucoup de ces groupes anglais se ressemblent, il faut bien trouver quelque chose pour les différencier. Sinon, ces cinq garçons sont originaires de Manchester et ont connu un certain succès dès la sortie de leur premier album, Asleep in the Back en 2001. Leur discographique en compte désormais cinq, the Seldom Seen Kid est le quatrième, sorti en 2008, et a reçu de très nombreux prix dans les équivalents britanniques des Victoires de la Musique.

Si on devait rapprocher Elbow d’un autre groupe britannique d’une envergure un tantinet supérieure, on penserait immédiatement à Coldplay. Sur certains titres, la ressemblance est même frappante. Mais elle permet aussi de mesurer la petite différence entre un grand groupe et un bon groupe. Elbow fait incontestablement partie de cette dernière catégorie, mais est un peu juste pour postuler à la première. Faute à une certaine inconstance dans l’inspiration.

En effet, on trouve dans the Seldom Seen Kid quelques titres vraiment excellents comme Grounds for Divorce, Audience with the Pope, Fix ou encore Friends of Ours. Il n’y a peut-être pas là-dedans de quoi faire un tube planétaire inoubliable, mais on y trouve infiniment plus de talent et de maîtrise artistique que chez l’immense majorité des groupes actuels. De plus, ces titres ne se ressemblent pas. Certains ont des accents plus rock, d’autres plus mélancoliques. Il est clair que Elbow ne nous livre pas du rock énervé et la plupart de leurs titres tirent plutôt sur la ballade, avec le plus souvent une ligne mélodique très classieuse et élégante, mais on n’a pas vraiment l’impression d’entendre toujours le même morceau. Enfin pas tout à fait…

Vous l’aurez compris, the Seldom Seen Kid cache aussi une face plus sombre… pour ne pas dire sinistre. Des titres lancinant, sans énergie, ni inspiration qui donne juste envie de déprimer… ou de vite passer le plus rapidement possible à la plage suivante. Mirrorball, Loneliness of a Tower Crane Driver ou Some Riot sont dans cette veine. Eparpillés dans tout l’album, ces titres font quelque peu retomber l’enthousiasme qui pouvait naître des excellents titres par ailleurs. Ce n’est pas rédhibitoire, c’est juste dommage.

Bon, si on fait la balance entre le bon et le mauvais, c’est le bon qui l’emporte largement. Seldom Seen Kid reste un très bon album, largement au-dessus du lot. Elbow a un vrai talent qui lu permet de se démarquer de la concurrence, sans non plus naviguer dans les mêmes eaux que Coldplay ou Radiohead, auxquels ils font penser au détour de quelques chansons. On est donc face à un groupe qui pourra nous proposer de merveilleux best of, mais dont l’œuvre n’est pas intégralement recommandable. Enfin, il y a tant de groupes dont l’œuvre entière ne l’est pas…

Pour une bonne moitié de titres vraiment excellents, the Seldom Seen Kid de Elbow ne dépaillera pas dans les meilleures discothèques. Mais si la votre est quelque peu limitée, attendez la sortie d’un best of du groupe.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur the Seldom Seen Kid.

1.: Starlings
Une longue et étrange introduction qui débouche sur une belle ballade.

2.: Bones Of You
Une pop très classieuse.

3.: Mirrorball
Ballade mélancolique, un rien sinistre.

4.: Grounds For Divorce
Pop-rock rythmé, élégant et original, pour un très bon titre.

5.: Audience With The Pope
Une excellente ballade pop, aux accent crooner.

6.: Weather To Fly
Des accents plus tristes pour ce titre qui fait un peu penser à Coldplay.

7.: Loneliness Of A Tower Crane Driver
Un titre quelque peu transparent et sinistre.

8.: Fix
La voix se transforme et prend beaucoup de profondeur pour cet excellent morceau.

9.: Some Riot
Très sombre, envoûtant, mais l’air de piano en arrière plan est vraiment lancinant.

10.: One Day Like This
Ressemble une nouvelle fois à du Coldplay et le résultat est pas mal du tout.

11.: Friend Of Ours
Une belle ballade douce et épurée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.