PETS & FRIENDS (Nina Kinert) : Douceur suédoise

petsfriendsninakinertAh la Suède, quel merveilleux pays… Bon, je sais, j’ai déjà fait une introduction de ce type, il n’y a pas longtemps… Mais que voulez-vous, ce n’est pas ma faute si c’est vrai ! En plus, ces quelques lignes ne sont pas pour parler des clichés comme les grandes blondes, les krisprolls, les grandes blondes, les lacs, les forêts, les grandes blondes, les lacs, les forêts, les grandes blondes, les lacs, les forêts, les lacs, les forêts, les lacs, les forêts… Bref, tout ce qui fait le charme et la diversité du pays des grandes blondes, des lacs et des forêts. Non, je veux parler de leurs musiciens et particulier de leurs chanteuses (qui sont souvent accessoirement de grandes blondes), afin d’introduire mon avis sur Pets & Friends, de Nina Kinert.

Nina Kinert est donc une chanteuse suédoise, pour ceux qui n’auraient pas encore compris, née en 1983. Elle compose et elle écrit ses chansons, qui se situent entre blues, rock, pop et folk. Elle a signé deux albums : Heartbreakdown en 2004 puis ce Pets and Friends en 2009.

Nina Kinert se situe dans le même univers musical qu’une Norah Jones, une Diana Krall ou une Emiliana Torrini. C’est d’ailleurs à cette dernière qu’elle le plus penser, notamment au niveau de la voix. On n’est donc face à des instrumentations acoustiques, laissant une large place au piano et au violon, sur laquelle se pose une voix douce et harmonieuse. L’ambiance est calme et romantique et donne envie de l’écouter en bonne compagnie, avec une lumière tamisée.

Pets & Friends est un très bon album, très agréable à écouter. Cependant, il ne constitue pas un chef d’œuvre. En effet, Nina Kinert a une très belle voix, mais pas assez originale et transcendante pour rendre cet album inoubliable. De plus, elle en fait parfois un usage quelque peu contestable, ayant la fâcheuse tendance à la pousser un peu trop dans les aigües. Cela gâche quelques morceaux comme Libras par exemple. Enfin rien de méchant et qui ne gâche réellement le plaisir.

Les instrumentations de Pets & Friends sont souvent épurées et relativement classiques. Les seules fois où Nina Kinert nous propose quelque chose de plus original, notamment par l’utilisation de dissonances, cela donne à mon sens un résultat nettement moins bon. Je considère que Golden Rings et The Art Is Hard sont les deux titres les moins agréables, parce qu’ils sont les moins harmonieux. Le style de cette artiste ne se prête pas à ce genre de fantaisies, qui peuvent donner des résultats plus intéressants lorsque la musique est plus énergique.

Restent 9 très bon titres qui font de Pets & Friends un album très agréable. On mettra particulièrement en avant I Shot My Man, Me Love U Long Time et Beast. C’est souvent lorsqu’elle nous propose une musique folk que Nina Kinert donne le meilleur d’elle même. Elle arrive à un résultat parfois très joli en poussant plus la voix, mais comme je l’ai déjà dit, le résultat est alors plus aléatoire. Mais cela contribue aussi à une certaine diversité qui fait que l’on traverse cet album sans avoir l’impression d’entendre toujours le même titre.

Au final, Pets & Friends est un album agréable et harmonieux, signée par une artiste talentueuse. Mais qui ne l’est peut-être pas tout à fait pour se démarquer définitivement de la concurrence.

Pour finir, faisons le tour des morceaux qui composent Pets & Friends.

1. Combat Lover
Une voix envoûtante pour un morceau qui laisse une large place aux percussions.

2. Golden Rings
Piano et violon pour un morceau sans rythme et dissonant.

3. I Shot My Man
Un rythme entre country et blues. La voix y est pleine de conviction pour un très bon titre.

4. Pets & Friends
Une ballade un peu éthérée, mais sympathique.

5. Beast
Une ballade épurée au piano et violon, avec de l’émotion dans la voix.

6. The Art Is Hard
Un titre dissonant pas terrible.

7. Me Love U Long Time
Une ballade folk très jolie.

8. Love Affair
Dans le même style que le titre précédent, mais la voix est plus claire.

9. Get Off
Une instrumentation plus présente avec la présence d’une batterie. Le ton est un
peu hippie pour un résultat vraiment sympa.

10. A-Worn Out
Un duo épuré, aux voix claires pour un résultat très harmonieux.

11. Libras
La voix est très claire. Peut-être un peu trop pour un titre répétitif et lancinant.

12. The Story Goes
Une ballade posée, portée par des cordes très douces. Epuré et joli, à l’image de l’album.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.