THE FALL (Norah Jones) : La voix de Norah

thefallnorahjonesConnaître un succès immense précocement n’est pas toujours facile à assumer. Cela apparaît peut-être comme un cliché, mais on a trop d’exemples en tête pour que cela n’ait pas un fond de vrai. Parmi eux, Norah Jones propulsée star mondiale à 23 ans avec son magnifique Come Away With Me. Depuis, elle récolte des commentaires souvent mitigés et déçus. Alors quand j’ai écouté The Fall, je ne m’attendais pas à grand chose. Mais au final, j’ai tout de même été plutôt agréablement surpris.

Norah Jones est la fille de Ravi Shaktar, célèbre joueur de sitar indien, et de Sue Jones productrice de musique. Elle avait donc les bons gênes pour faire de la musique, sans parler de son magnifique visage, qui prouve une nouvelle fois les bienfaits du métissage. Elle a donc été propulsée star mondiale avec son premier album. Ont suivi Feels Like Home en 2004, Not Too Late en 2007, The Fall donc en 2009 et enfin Little Broken Hearts en 2012.

Come Away With Me nous avait séduit avec ces mélodies épurées, au piano, sur lesquelles se posait une voix splendide et claire, véhiculant des émotions magnifiques. Mais les recettes simples ne sont pas toujours reproductibles à l’infini avec le même succès. On l’avait vu avec Feels Like Home, qui reprenait les mêmes ingrédient, mais avec une bonne dose de magie en moins. Pourquoi ? Cela est difficile à expliquer. Ce sont les mystères de la créations et du succès artistiques. Mais cette fois, avec The Fall, Norah Jones change vraiment son fusil d’épaule. Bon, j’avoue je n’ai jamais écouté Not Too Late et je ne sais comment il se situe entre les deux.

Autant être clair tout de suite, The Fall ne peut soutenir la comparaison avec Come Away With Me. Il faut oublier ce moment de grâce absolue, pour juger cet album objectivement. Ce dernier n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est d’être très bon. Norah Jones en adoptant un son plus pop, où les guitares remplacent le plus souvent le piano, a peut-être perdu de son originalité. Elle nous livre une œuvre plus formatée, mais le talent est là, c’est incontestable.

Le talent de Norah Jones réside avant tout dans cette voix qui reste malgré tout une des plus émouvante qui soit. Elle n’a pas besoin de la pousser, elle est juste là, claire et douce, avec une faculté inexplicable de transmettre une émotion. Dans The Fall, elle l’amène parfois à être plus chaude et sexy, mais toujours avec le même bonheur. C’est ce qui fait la force de cette artiste, car même sur les titres un peu moins intéressants, sa voix suffit à nous procurer assez de plaisir pour qu’au final on écoute le morceau avec plaisir.

The Fall nous offre quelques très beaux moments comme I Wouldn’t Need You, une jolie ballade assez représentative de l’ensemble des titres de l’album. Mais il nous offre aussi des moments plus dynamiques et jazzy comme ce très bon It’s Gonna Be. Enfin, Back To Manhattan sonne un peu comme un retourne aux sources pour Norah Jones et c’est pour notre plus grand bonheur. Au final, cet album est assez dense, même s’il comprend aussi quelques titres plus en retrait. Mais encore une fois la qualité de la voix nous pousse à pardonner tout cela aisément.

The Fall confirme que Norah Jones a tout simplement un talent fou, mais n’est peut-être pas le pur génie que Come Away With Me avait laissé espérer. Mais il serait dommage de lui en vouloir pour ça !

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur cet album.

1.: Chasing Pirates
Un son un rien électro, avec une voix plus chaude que d’habitude. Mais c’est pas mal du tout !

2.: Even Though
Une voix sur un simple rythme. Mais la voix de Norah est bien suffisante !

3.: Light As A Feather
Un ton plus sombre, un rythme plus lent et une voix plus grave.

4.: Young Blood
Un titre qui monte progressivement, mais ne décolle jamais vraiment.

5.: I Wouldn’t Need You
Une très jolie ballade qui nous permet d’admirer pleinement sa voix.

6.: Waiting
Une instrumentation un peu plus soutenue, mais la voix domine encore.

7.: It’s Gonna Be
Un morceau plus jazzy, plus dynamique, mais surtout très bon.

8.: You’ve Ruined Me
Un titre un peu entêtant.

9.: Back To Manhattan
Un morceau plus intimiste, comme un retour aux sources et c’est bon !

10.: Stuck
Un air de Sheryl Crow dans ce titre très country.

11.: December
La voix sur une mélodie épurée. Cela ressemble un peu à un exercice de style, mais un bel exercice.

12.: Tell Yer Mama
Un titre qui ne décolle pas vraiment, mais encore une fois, la voix suffit.

13.: Man Of The Hour
Un titre où Norah semble parler directement à son public pour une très belle fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.