TOURIST HISTORY (Two Door Cinema Club) : Made in GB !

touristhistorytwodoorcinemaclubLa Grande-Bretagne et la pop musique sont deux faces d’une même médaille. A tel point que l’on a inventé la notion de brit’pop pour désigner ce son qui sent bon le thé et le fish and chips. Les groupes qui font vivre ce courant musical sont innombrables et il serait difficile de les citer tous, tant il en nait toujours de nouveau. Parmi eux, Two Door Cinema Club et leur album Tourist History.

Two Door Cinéma Club ne vient pas d’Angleterre, mais d’Irlande du Nord. C’est bien le seul élément un tant soit peu original dans ce groupe de pop, composé de Alex Trimble au chant, de Kevin Baird à la basse, de Sam Halliday à la guitare et de Benjamin Thompson à la batterie, même si ce dernier n’intervient que lors des concerts. Pour être totalement exhaustif dans les détails qui ne servent pas à grand chose mais qui peuvent éventuellement vous permettre de briller en société, tout ce beau monde s’est connu chez les scouts. Comme quoi porter un uniforme dès son plus jeune âge mène à tout ! Tourist History constitue leur premier album, sorti en 2010, qui a été suivi par Beacon en 2012.

Bon, les plus pointus trouveront que mon introduction a constitué un raccourci puisque Two Door Cinéma Club ne fait pas vraiment de la pop, mais de l’indie pop… Pour parler plus clairement, le groupe n’hésite pas à utiliser largement des claviers et à donner un léger fond de son électro à Tourist History. Mais on aura beau me dire tout ce que l’on voudra, dès les premières secondes de cet album, leur musique fleure bon la Grande-Bretagne de manière parfaitement reconnaissable.

Mais cela ne signifie en rien que ce Tourist History ne possède pas le moindre intérêt. En effet, s’il s’agit bien de pure brit’pop, c’est de la très bonne brit’pop. Déjà parce qu’elle déborde d’énergie. J’ai bien conscience que c’est pour moi un critère capital, qui nuit parfois à mon objectivité, mais il est incontestable que l’on tient là un point fort de Two Door Cinema Club. La musique est souvent festive et entraînante. Le groupe mord dans ses titres et communique aux auditeurs une envie de taper du pied !

De plus, à côté de ça, le groupe fait preuve d’une grande maîtrise. Les lignes mélodiques n’ont rien d’extraordinaire, mais au moins, elles sont tenues et ne partent pas dans tous les sens. L’énergie n’est pas là pour compenser des insuffisances artistiques. Les deux éléments font que Tourist History est très agréable à écouter, avec notamment un single, What You Know, qui est de très bonne facture et qui a largement expliqué sa diffusion à la radio. Personnellement, j’apprécie également tout particulièrement Do You Want It All ? et You’re Not Stubborn.

Après, il ne faut pas nier les limites de Tourist History. Avec 10 titres seulement, Two Door Cinema Club se contente du minimum. Et malgré cela, on a quelque peu l’impression d’avoir fait un peu le tour de la question arrivé au bout de l’album. Du coup, on peut se dire qu’avoir fait court est plutôt une bonne idée. Mais cela signifie surtout que leur musique ne brille pas par une réelle originalité, ni un intérêt artistique réellement transcendant.

Tourist History est donc un bon album de brit’pop, mais qui n’a peut-être pas les qualités requises pour séduire tellement au-delà des fans du genre.

Pour finir, un petit tour des titres que l’on trouve sur cet album.

1.: Cigarettes In The Theatre
Un titre pop-rock énergique.

2.: Come Back Home
Une voix claire sur une musique enjouée, pour un résultat plutôt bon.

3.: Do You Want It All ?
Un son très très pop… Mais de la bonne pop !

4.: This Is The Life
Un peu plus transparent, même si le refrain est un peu plus percutant.

5.: Something Good Can Work
Un pop un peu sucrée et sympa.

6.: I Can Talk
Un musique pop avec des petites sonorités électro. Toujours aussi énergique, mais rien de transcendant.

7.: Under Cover Martyn
Alternance de moments très énergiques et de moments plus calmes, pour un résultat convaincant.

8.: What You Know
Un single qui allie maîtrise et énergie. Vraiment top !

9.: Eat That Up, It’s Good For You
Pop… Bref, rien de nouveau…

10.: You’re Not Stubborn
Un rien plus rock, mais conserve énergie et maîtrise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.