THE SOFT PACK (The Soft Pack) : Rock énergique

thesoftpackthesoftpackCes derniers temps, j’ai surtout exploré un univers musical fait de douceur, de belles ballades et de mélodies harmonieuses. Je n’ai évidemment rien contre. Quand la musique est bonne, elle est bonne, quelque soit son rythme. Mais bon, j’aime aussi varier les plaisirs, c’est donc avec bonheur que j’ai découvert The Soft Pack et leur album sobrement intitulé The Soft Pack, premier opus d’un groupe qui manie l’énergie avec un certain talent.

The Soft Pack est un groupe de rock typiquement américain, originaire de San Diego. The Soft Pack est sorti en 2010 et a été suivi depuis par Strapped en 2012. Côté formation, aucune surprise ou originalité, puisque qu’on retrouve un chanteur (Matt Lamkin), un guitariste (Matty MacLoughlin), un bassiste (David Lantzman) et un batteur (Brian Hill).

The Soft Pack aime le rock et cela s’entend. Leur musique est enthousiaste, sentiment relativement communicatif. Il ne s’écoute pas jouer mais mette beaucoup d’énergie et de conviction dans leurs titres. C’est parfois un peu foufou, un peu brouillon, mais cela s’écoute le plus souvent avec grand plaisir. En musique, et en rock en particulier, le dynamisme arrive à masquer parfois certaines faiblesses, beaucoup plus criantes dans une musique plus posée.

Ne croyez cependant pas que The Soft Pack ne sait pas faire preuve de maîtrise. Les titres plus posés More or Less ou Mexico ne sont pas les moins intéressants, bien au contraire. Enfin, même si ce dernier tire presque sur la ballade, il y a toujours quand même un bon degré d’énergie dans leurs morceaux. Leurs qualités de musiciens ont leurs limites, cela se sent, mais on sent surtout qu’ils les exploitent au maximum pour faire de The Soft Pack globalement un bon album.

The Soft Pack n’est pas l’album le plus original qui soit. Les titres ne sont pas monotones, mais aucun titre ne saute aux oreilles comme un son vraiment inédit. La seule touche de personnalité sortant un peu de l’ordinaire reste le débit vocal de Matt La mkin qui atteint des sommets sur certains titres, en particulier Down of Loving ou Flammable. Sa voix est à l’image de la musique du groupe en fait. Capable de mettre une énergie folle, mais sans jamais perdre tout à fait tout contrôle.

The Soft Pack se révèle un album agréable enfin parce qu’il est relativement homogène. 10 titres, ce n’est pas très long, mais la qualité est là sur tous les morceaux. De mon point de vue, seul le dernier, Parasites, a un intérêt vraiment limité. Mais 9/10, cela reste tout de même une très bonne note. Je mettrai en avant en particulier C’mon qui ouvre parfaitement l’album et More or Less que j’ai déjà évoqué plus haut.

The Soft Pack n’a pas révolutionné la musique, c’est clair. Ce n’est certainement pas un grand groupe de rock, mais ils s’écoutent avec grand plaisir néanmoins. En plus, vu l’énergie qu’ils mettent en studio, je suis prêt à parier qu’ils doivent particulièrement bien assurer sur scène.

Pour finir faisons le tour des titres que l’on trouve sur The Soft Pack.

1.: C’mon
Un rock énergique et entraînant.

2.: Down On Loving
Sur le même ton, mais avec un grand débit vocal.

3.: Answer To Yourself
Un son un peu plus pop, plus sucré, mais l’énergie est toujours là.

4.: Move Along
Un peu brouillon et foufou.

5.: Pull Out
Un son plus punk.

6.: More or Less
Un titre plus maîtrisé et c’est pas mal !

7.: Tides of Time
Un peu dans la même veine que More or Less, mais un peu plus en retrait.

8.: Flammable
Retour à une grande énergie à un grand débit vocal.

9.: Mexico
Plus lent et calme, presque une ballade.

10.: Parasites
Un titre quelque peu transparent pour finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.