DOWN THE WAY (Angus and Julia Stone) : La belle famille

downthewayangusandjuliastonePour introduire ma critique de Down The Way de Angus and Julia Stone, j’aurais pu vous parler du fait qu’ils soient frères et sœurs. J’aurais pu étaler ma science d’ingénieur agronome sur le fait que la génétique devait bien jouer un rôle dans tout ça ou qu’au contraire, cela s’expliquait avant tout parce que leurs parents étaient eux-mêmes musiciens. Nature contre culture, inné contre acquis, voilà un beau sujet de débat. Mais voilà, je n’en ai pas envie, alors je ne dirai rien de tout ça.

Angus et Julia Stone sont nés respectivement en 1986 et 1984 en Australie. Ils n’eurent donc pas de mal à se trouver pour former leur groupe en 2006. Ils optent pour une musique folk, comme celle que jouait leurs parents, qui aboutira à un premier album studio, A Book Like This, en 2007. Mais ils deviendront définitivement des stars dans leur pays et ailleurs avec ce second opus, sorti en 2010.

Dès les premières notes de Down The Way, on tombe sous le charme de ce duo dont la complicité semble presque fraternelle… Ah bah non, elle l’est en fait, ceci explique peut-être cela. Certes, ils ne réinventent pas le genre, mais leurs mélodies et le timbre de leurs voix nous transportent pour un joli voyage musical tout en douceur. Que ce soit Angus ou Julia qui soient mis en avant, le charme reste intact de la première à la dernière plage de cet excellent album.

La conviction dans l’interprétation est une caractéristique à laquelle je suis très attaché, je pense que cela se voit à la lecture de mes critiques. Heureusement, Angus et Julia n’en manquent pas ! Ce n’est pas parce qu’on livre des chansons mélodieuses, douces et posées, qu’il ne faut pas avoir l’air d’être un minimum concerné parce que l’on chante. Le duo semble vivre sa musique, s’implique dans le chant et l’instrumentation et du coup nous transmet un maximum d’émotions.

On sent donc qu’Angus et Julia Stone ont une maîtrise artistique réelle. Mais la technique ne faisant pas tout, ils savent dans Down the Way l’agrémenter d’une touche de créativité. Cette dernière repose sur le jeu avec les deux voix, l’une grave et masculine, l’autre claire et féminine. Bien sûr, le procédé n’est pas nouveau et n’a rien de révolutionnaire, mais ils possèdent tous les deux un timbre assez particulier, ce qui donne une vraie personnalité à leur musique.

Down the Way est un album dense qui comporte beaucoup d’excellents morceaux. Il n’y a rien à jeter, tout juste un Big Jet Plane un peu moins intéressant. Le reste nous transporte de douceur en émotion, sans que les morceaux n’aient l’air de se ressembler. Bien sûr on reste dans le domaine de la ballade folk douce et mélodieuse, mais on échappe à l’impression de monotonie. On soulignera simplement un procédé qui ressemble à force à un tic musical. En effet, près d’un tiers des morceaux sont construit avec une première partie tout en douceur avant une montée en puissance lors de la seconde. On peut presque dire qu’ils en abusent, mais il faut bien que cet album ait des défauts.

Si je dois choisir quelques titres parmi tous ceux que l’on trouve sur Down the Way, je mettrai en avant For You, qui permet de vraiment découvrir le style de Angus et Julia Stone, Hush qui sonne vraiment folk et I’m not Yours qui constitue un joli moment de romantisme. Mais franchement, j’aurais très bien pu en choisir d’autres, tant cet album est dense en qualité.

Down the Way est pour moi un très bel album pour ceux qui aiment le folk mélodieux et en douceur. Vive la famille Stone !

Pour finir, un petit tour des titres que l’on trouve sur Down the Way

1.: Hold On
Une jolie ballade pleine de conviction.

2.: Black Crow
Un titre plus évaporé, un son pop rock dandy pas mal du tout.

3.: For You
Une très belle ballade, qui sonne comme une berceuse au début, puis plus dynamique.

4.: Big Jet Plane
Un son plus éthéré. Sympa mais sans plus.

5.: Santa Monica Dream
Un très beau duo, avec beaucoup d’émotion dans la voix.

6.: Yellow Brick Road
La voix d’Angus domine dans ce titre assez envoûtant.

7.: And The Boys
La voix de Julia est ici très claire, très belle et terriblement séduisante.

8.: On The Road
Un son plus pop, mais la qualité demeure.

9.: Walk It Off
Beaucoup d’intensité et de conviction dans ce titre qui monte en puissance.

10.: Hush
Un son très folk, mais surtout toujours aussi agréable.

11.: Draw Your Swords
Une ballade avec peut-être un peu moins d’émotion. Mais la maîtrise est toujours là, avec une belle montée en puissance.

12.: I’m Not Yours
Beaucoup de romantisme et de douceur.

13.: The Devil’s Tears
Une ballade douce pour un bel au revoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.