AS DAY FOLLOWS NIGHT (Sarah Blasko) : Voix sublime du pays des kangourous

asdayfollowsnightsarahblaskoPosséder une belle voix représente tout de même un avantage certain lorsque l’on souhaite entamer une carrière de chanteur et de chanteuse. Ce n’est absolument pas mon cas, c’est pourquoi j’ai choisi ingénieur agronome finalement. C’était nettement plus dans mes cordes. De toute façon, si j’avais pu choisir, j’aurais pris footballeur professionnel, mais cela ne correspond guère plus à mes compétences. Bref, tout ça pour dire que Sarah Blasko a une très belle voix et qu’elle le prouve avec son album As Day Follows Night.

Sarah Blasko est une auteur-compositeur australienne, née en 1976. Entre 1998 et 2002, elle a fait partie du groupe Acquiesce, qui n’a même pas droit à sa page Wikipedia en anglais. C’est dire s’il n’a pas du passer à la postérité. Ensuite, elle débuta une carrière solo en 2004 qui a débouché sur 4 albums studios. As Day Follows Night est le troisième et est sorti en 2009. Ils ont tous connu un grand succès au pays des kangourous.

Sarah Blasko a une voix magnifique, pure, claire, cristalline. Elle se suffit généralement à elle-même. Il suffit d’un peu de piano et d’une jolie mélodie pour vous donner un titre envoûtant et charmeur. Cela semble presque trop facile, presque injuste. Mais cela fonctionne et on traverse As Day Follows Night avec un plaisir toujours renouvelé. Surtout que le voyage est doux et qu’il incite à la rêverie.

As Day Follows Night n’est en rien monotone. Certes, on tourne toujours autour de la ballade plus ou moins épuré et les titres les plus énergiques restent très loin d’un concert punk. Pourtant, Sarah Blasko arrive à se renouveler d’un titre à l’autre pour nous garder sous le charme. On a trop souvent entendu des voix comme la sienne se contenter de nous servir des morceaux monocorde. Il n’en est rien ici et cela contribue largement à la grande qualité de cet album qui ravira les amateurs de belles mélodies romantiques.

As Day Follows Night est particulièrement dense niveau qualité. A part peut-être Is My Baby Yours et I Never Knew, tous les titres se valent et valent cher ! Et encore, les deux titres que je viens de citer sont juste plus en retrait, mais pas forcément à jeter sans remords. Personnellement, j’ai un faible pour Bird on a Wire, le titre le plus jazzy, mais j’aurais tout aussi bien choisir n’importe quel autre.

La version de As Day Follows Night que j’ai écouté comporte un CD bonus de cinq titres, intitulé « Cinema Blasko ». En effet, il s’agit de reprises de chansons présentes dans des classiques du 7ème art. Un disque qui n’a rien d’un gadget car les cinq titres sont vraiment excellents. Je ne connais que deux des cinq versions originales. Mais les deux fois, il s’agit d’une version vraiment différente et séduisante. Je peux donc imaginer qu’il en est de même pour les trois autres. En tout cas, j’aime beaucoup ces cinq titres qui sont peut-être encore meilleurs que ceux que l’on trouve sur le disque de base.

As Day Follows Night est donc un disque aussi séduisant que la voix de Sarah Blasko est sublime. Et ce n’est pas peu dire !

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur As Day Follows Night.

1.: Down On Love
Une entrée en matière tout en douceur. La voix sublime sur une mélodie simple.

2.: All I Want
Plus rythmé, mais le charme continue d’opérer.

3.: Bird On A Wire
Plus jazzy, mais toujours agréable.

4.: Hold On My Heart
Enjoué et entraînant.

5.: We Won’t Run
Un titre au rythme quelque peu chaloupé.

6.: Is My Baby Yours
Un titre un peu moins convaincant.

7.: Sleeper Awake
La voix se fait plus chaude et sexy. Ca reste surtout très bon.

8.: No Turning Back
Plus sombre, avec des percussions très présentes.

9.: Lost And Defeated
La voix est beaucoup plus poussée pour un résultat qui sonne un peu comme du Björk.

10.: Over And Over
Un rythme presque tropical pour un titre plus entraînant.

11.: I Never Knew
Un peu lancinant.

12.: Night And Day
Un titre beau et mélodieux pour finir, avec un ton un rien mélancolique.

Disque bonus « Cinema Blasko »
1.: Seems Like Old Times (from Annie Hall)
Une voix charmeuse se pose sur le piano, pour un très joli résultat.

2.: Something Good (from The Sound Of Music)
Une belle chanson qui donne envie de danser un slow langoureux.

3.: Maybe This Time (from Cabaret)
Une chason au ton très romantique au piano.

4.: Out Here On My Own (from Fame)
Une très belle version très simple mais qui met surtout parfaitement en valeur la voix de Sarah.

5.: Xanadu (from Xanadu)
Une version douce est mélodieux, très romantique et surprenante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.