COUP DE FOUDRE (Jacques Higelin) : De bien beaux restes pour Monsieur Higelin !

coupdefoudrejacqueshigelinLa musique de Jacques Higelin fait depuis longtemps partie de ma vie. J’ai toujours adoré cet artiste, même si au final, je ne connais qu’une qu’une petite partie de sa discographie. Certes, j’aimerais qu’il occupe une place encore plus importante dans mon existence en devenant mon beau-père (épouse-moi Izia!), mais ceci est une autre question… Cela faisait longtemps que je n’avais pas été découvrir un de ses derniers albums. C’est chose faite avec Coup de Foudre, sorti en 2010, et qui confirme tout le bien que je pense de ce pilier de la chanson française.

Jacques Higelin a commencé sa carrière dans les années 60, signant au passage 18 albums studios. Coup de Foudre est le dernier en date. Un artiste exubérant et inoxydable, qui aura donné naissance également au chanteur Arthur H. et à la chanteuse Izia (je vous ai déjà dit que je voulais l’épouser?). Sa postérité est donc depuis longtemps assurée. Mais à 73 ans, on peut être sûr qu’il a encore bien des chansons à nous offrir.

Coup de Foudre est parcouru par la poésie et l’ironie qui ont toujours caractérisé l’œuvre de Jacques Higelin. Dans l’écriture pure, il reste un des tous meilleurs. Ses chansons méritent vraiment une écoute attentive pour comprendre la profondeur et la subtilité du propos. Les thèmes abordés sont souvent mélancoliques, livrant un regard assez sombre sur la société et les rapports humains. Il a souvent écrit sur les personnes « à part », comme ici dans Valse MF. Il y a sûrement toujours un peu d’autobiographie dans ces textes.

La qualité de l’écriture représente aussi paradoxalement la limite de l’œuvre de Jacques Higelin. En effet, il privilégie largement le sens aux sonorités. Coup de Foudre ne comporte pas un titre comme Tombé du Ciel que l’on va fredonner dès la première écoute, grâce à un texte qui reste vite à l’esprit. Apprécier cet album demande donc un minimum d’efforts. Mais les efforts sont plutôt bien récompensés.

Par contre, Coup de Foudre nous propose vraiment des instrumentations variées et de qualité. Jacques Higelin a connu des passages très rock dans sa carrière, notamment dans les années 70. Certains titres, notamment Hôtel Terminus, nous le rappellent. Mais il nous livre aussi des sonorités plus country et quelques accompagnement minimalistes dont la seule fonction est d’accompagner une voix qui se suffit à elle-même. Une voix souvent en décalage avec la musique, donnant à la musique d’Higelin sa sonorité. Une voix au registre peut-être limitée, mais dont la chaleur et le timbre suffisent pour que l’on soit toujours heureux de la retrouver.

Au final, Coup de Foudre est un album assez homogène en qualité. Seuls Hôtel Terminus et Août Put sont pour moi plus en retrait. Le reste se laisse écouter avec grand plaisir, avec une tendresse particulière pour Bye Bye Bye. Encore une fois, cela manque d’un titre vraiment marquant pour que l’album le soit définitivement à l’échelle de la carrière de Jacques Higelin. Mais à l’échelle de la chanson française, cela reste vraiment très bon !

Coup de Foudre confirme bien que Jacques Higelin a encore de beaux restes ! Longue vie à beau papa ! (oui je sais, je m’enflamme…)

Pour finir, faisons le tour des titre que l’on trouve sur cet album.

1-Coup de foudre
Chanson romantique pour un démarrage en douceur.

2-J’ai jamais su
Rythme un rien chaloupé, avec des cuivres bien présents.

3-Qu’est-ce qui se passe à la caisse ?
Un titre contre le consumérisme. La voix n’est pas toujours en rythme avec la musique, mais c’est ce qui fait justement le style Higelin.

4-New Orleans
Jazzy et entraînant.

5-Égéries, muses et modèles
Un titre très mélancolique, avec une instrumentation minimaliste.

6-Kyrie eleison
Sombre, la voix se fait très grave et avec une dissonance forte.

7-Hôtel Terminus
Un fond musical plus rock, mais le résultat n’est pas très accrocheur.

8-Août put
Un titre parlé plus que chanté sur un fond musical très ténu. Le texte n’est pas terrible et le morceau très long.

9-Valse MF
Un morceau sur l’exclusion, mais qui permet d’apprécier toute la poésie d’Higelin.

10-Bye bye bye
Des sonorités un peu country pour ce morceau très sympa.

11-Aujourd’hui la crise
Un ton ironique sur la crise, sur une musique presque enjouée… Sauf que le morceau est une reprise d’un de ses morceaux des années 70…

12-Expo photos
Un instrumental relaxant pour terminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.