LES LAMES DU ROI, TOME 2 : LE SEIGNEUR DES TERRES DE FEU (Dave Duncan) : Manque de suite dans les idées

leseigeneurdesterresdefeuLe problèmes des suites, c’est qu’elles exploitent trop souvent la même bonne idée que le premier épisode. Du coup, cela sent le réchauffé et cela perd grandement de son intérêt. Avec Les Lames du Roi, tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu, c’est plutôt le phénomène inverse. On regrette fortement que l’idée un peu originale du départ soit passée totalement au second plan. Si le premier volume nous proposait un mélange assez plaisant (mais pas inoubliable non plus) des Trois Mousquetaires et de l’héroic fantasy, on se retrouve ici avec un récit beaucoup plus classique de ce genre littéraire.

Malheureusement, on aurait envie d’employer également le qualificatif de médiocre. Bon, cela serait objectivement sévère, car la lecture de Les Lames du Roi, tome 2 : le Seigneur des Terres de Feu reste agréable et distrayante. Cependant, on ne peut qu’admettre qu’on a lu mille fois mieux, même si on a aussi lu bien pire. Un roman au milieu du gué donc, dont l’originalité ne peut plus masquer totalement les limites de son auteur, dont l’écriture manque parfois de fluidité et de clarté. Bref, si, comme moi, vous le trouvez sur un trottoir, vous pourrez lire ce roman sans trop regret. Si vous sortez quelques euros de votre bourse, la déception peut être alors au rendez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.